Opéra de Paris : les places à 10 euros séduisent les jeunes spectateurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/06/2016 à 18H07
File d'attente devant l'Opéra Garnier, à Paris

File d'attente devant l'Opéra Garnier, à Paris

© Guillaume Collet / Sipa

Les places à dix euros réservées aux jeunes de moins de 28 ans à l'Opéra de Paris ont attiré 59% de nouveaux spectateurs, qui n'étaient jamais venu à Bastille ou au Palais Garnier, a annoncé mardi le directeur Stéphane Lissner.

Treize avant-premières à dix euros ont été inaugurées la saison dernière pour permettre à 25.000 jeunes de moins de 28 ans d'accéder à la danse ou à l'opéra.

L'opération sera reconduite pour les trois années qui viennent, grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas. Les nouveaux spectateurs représentent 59% des spectateurs individuels de ces avant-premières (des places sont aussi réservées aux groupes et aux jeunes défavorisés à travers des associations), constate l'Opéra de Paris.

Un nouveau jeune public surtout féminin

60,9% sont Parisiens et 29,3% de la région parisienne, avec une prédominance des départements des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et des Yvelines. Ce sont surtout les jeunes filles qui achètent les places: 68,9% des réservations. Les réservations sont majoritairement le fait des femmes, pour l'ensemble des ventes de billets de l'Opéra.

"Le bilan est plus que positif", a souligné mardi Michel Pébereau, président de la Fondation BNP Paribas, qui offre également 800 places gratuites, pour moitié aux élèves du Conservatoire national supérieur de musique et de danse et pour moitié par le biais d'un concours sur les réseaux sociaux.

"L'Opéra reste très cher et pratiquement inaccessible pour certaines catégories de population", a estimé Stéphane Lissner, pour qui "le succès de l'Opéra de Paris passera par la baisse du prix des places".

Avant-premières "jeunes" : 8 opéras la saison prochaine

Les avant-premières "jeunes" concernent pour la prochaine saison 8 opéras (dont "Les Contes d'Hoffmann" le 31 octobre et "Carmen" le 7 mars) et 5 spectacles de danse, dont "Le Lac des Cygnes" de Rudolf Noureev (5 décembre). "La demande est aussi forte pour les œuvres connues que pour les oeuvres plus difficiles", observe Stéphane Lissner.

Neuf avant-premières concernent de nouvelles productions ("Eliogabalo" "Samson et Dalila", "Cos fan tutte" ...). Les réservations sont ouvertes 4 à 5 semaines avant le spectacle, à 11H30, et les places partent en moins de 20 minutes (internet et guichet).

Stéphane Lissner avait inauguré la formule de l'avant-première à dix euros à la Scala de Milan, qu'il dirigeait avant de prendre la direction de l'Opéra de Paris en 2014.