Mozart et Vivaldi dans la prison des Baumettes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/06/2009 à 11H14
Mozart et Vivaldi dans la prison des Baumettes

Mozart et Vivaldi dans la prison des Baumettes

© Culturebox

L'orchestre Philharmonique de Cannes est venu se produire en concert dans la prison des Baumettes à Marseille. Des airs de Vivaldi, de Mozart et de Tchaikovky se sont promenés d'oreilles en oreilles avant de s'envoler au delà des murs du centre de détention.

La prison c'est la sanction, l'enfermement. Ce sont aussi parfois, trop souvent, des conditions de vie dégradantes, des détresses non détectées, des suicides, des addictions, des réinsertions ratées. Des punitions qui vont bien au delà des sanctions prévues par les lois d'une démocratie, une double peine. Alors lorsque des moments d'humanité, des instants d'arts ou d'autres choses franchissent les barreaux, ce sont des petits retours à la vie pour les détenus. Certains artistes, certains administrateurs de prison le comprennent. Ils ne sont sans doute pas assez nombreux, mais ça vaut la peine de la souligner. Ainsi, en 2007, parmi les 18 000 concerts organisés dans toute la France, 190 se sont déroulés dans des maisons d'arrêts et centres pénitentiaires. Vous ne serez pas surpris d'apprendre que Renaud, Sanseverino, ou Jeanne Cherhal étaient de la partie... Un seul regret : que ça n'arrive pas plus souvent.