Mort du chanteur d'opéra Kurt Moll, basse parmi les plus célèbres

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/03/2017 à 17H47, publié le 07/03/2017 à 17H18
Kurt Moll dans "L'Enlèvement au Sérail" de Mozart en 2003.

Kurt Moll dans "L'Enlèvement au Sérail" de Mozart en 2003.

© FRANK FRANKLIN II/AP/SIPA

Une grande basse s'en va. Le célèbre chanteur d'opéra allemand Kurt Moll, connu pour sa voix de basse dans ses interprétations de Mozart, Wagner et Strauss, retiré depuis une dizaine d'années, est décédé le 5 mars à 78 ans des suites d'une "longue maladie", a annoncé l'Opéra de Munich.

"L'opéra national de Munich pleure Kurt Moll, mort à l'âge de 78 ans des suites d'une longue et grave maladie", indique l'institution dans un communiqué diffusé sur son site.

Kurt Moll, l'une des basses les plus appréciées de l'après-guerre

Né le 11 avril 1938 à Buir, dans l'ouest de l'Allemagne, retiré de la scène depuis 2006, Kurt Moll était l'une des basses les plus appréciées de l'après-guerre pour sa voix ample, chaleureuse et ronde. 

Entré en 1967 à l'Opéra de Cologne (dans l'ouest du pays), il débute en 1968 au très prestigieux festival de Bayreuth entièrement dédié à Richard Wagner, dans "Les Maîtres chanteurs de Nuremberg".
La Flûte enchantée de Mozart

Il s'impose deux ans plus tard en campant Sarastro dans "La Flûte enchantée" de Mozart, dans un autre festival de référence, celui de Salzbourg. Il reprendra ce rôle de Sarastro dans le monde entier, ajoutant à son répertoire l'Osmin de "L'Enlèvement au sérail" ou le Commandeur de "Don Giovanni", deux opéras de Mozart.

Wagner, Mozart ou Strauss

Sa voix profonde et veloutée l'imposera également comme interprète wagnérien, notamment en Roi Marke dans "Tristan". En 1973, année où il débute à l'Opéra de Munich, il chante au Vatican devant le pape Paul VI, puis devient l'invité permanent des opéras de Munich, Vienne et Berlin ainsi que du Festival de Salzbourg. En 1974, il se produit à San Francisco, à l'opéra londonien de Covent Garden, au Colon de Buenos Aires et en 1987 au Metropolitan Opera de New York.
Kurt Moll dans l'Enlèvement au Sérail de Mozart.

Egalement concertiste (oratorio et lieder), Kurt Moll a en outre été professeur de chant à l'Ecole supérieure de musique de Cologne. Il a reçu à deux reprises (Hambourg en 1975 et Munich en 1978) le prestigieux titre de Kammersänger, décerné aux chanteurs d'exception. "Kurt Moll parvenait comme aucun autre à faire vivre les basses chez Wagner, Mozart ou Strauss. Sa mort est une grosse perte pour l'opéra et tous ses employés, pour son public à Munich en Allemagne et dans le monde entier", a réagi Nikolaus Bachler, directeur de l'Opéra de Bavière, cité dans le communiqué. La représentation de"L'Enlèvement au Sérail" qui sera donnée le 24 mars dans ce même opéra lui sera dédiée.