Maurice Moulin interprète le 13ème caprice de Paganini

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/06/2009 à 15H17
Maurice Moulin interprète le 13ème caprice de Paganini

Maurice Moulin interprète le 13ème caprice de Paganini

© Culturebox

Maurice Moulin a clos sa carrière de violoniste à l'âge de 65 ans. Il a offert un dernier concert en l'église Notre-Dame de Poitiers. Il a choisi d'interpréter les Vingt-quatre Caprices de Paganini.

Il offre à culturebox  le 13ème caprice dit "Le rire du diable" car le thème comporte un decrescendo chromatique qui imite un rire diabolique.

Les Vingt-quatre Caprices composés par  Niccolo Paganini entre 1802 et 1817. étaient surtout destinés à l'étude et à l'entrainement sur l'instrument. Lui-même ne les a donc jamais joués en public. Dans le but de faire travailler les jeunes musiciens, il a concentré les difficultés techniques, au point que certains ont jugé l'oeuvre injouable. le premier à relever le défi en public fut le norvégien Ole Bull au XIXème siècle. Aujourd'hui de nombreux musiciens inscrivent un jour les caprices à leur répertoire...

Retrouvez les partitions des 24 Caprices pour violon de Niccolò Paganini.