Les Te Deum de Charpentier et Lully en ouverture du Festival de Saint-Denis

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/06/2011 à 16H21
Les Te Deum de Charpentier et Lully en ouverture du Festival de Saint-Denis

Les Te Deum de Charpentier et Lully en ouverture du Festival de Saint-Denis

© Culturebox

Le 11ème festival de Saint-Denis s'ouvre le 7 juin 2011 avec les Te Deum de Lully et Charpentier, interprétés par le Poème Harmonique au coeur de la Basilique royale de Saint-Denis. Jusqu'au 5 juillet, elle accueille une dizaine de concerts prestigieux.

A l'époque des Rois de France, tous les grands événements se devaient d'être marqués par la création d'un Te Deum. Il s'agit d'un "motet" à la gloire du Seigneur, autrement dit une composition musicale à une ou plusieurs voix, avec ou sans accompagnement musical, souvent à caractère sacrée et écrite en latin. On y dépeint alors la vie et la personnalité du souverain. Le Te Deum de Charpentier, composé vers 1690, est certainement l'un des plus connus du grand public. Cette oeuvre réalisée après la victoire française de Steinkerque en 1692 est devenue l'hymne de l'Eurovision et le générique du tournoi de rugby des Cinq Nations. Quant à celui de Lully, il fut écrit pour le baptême d'un des fils du compositeur dont le parrain n'était autre que Louis XIV. Le souverain le choisit aussi pour accompagner les noces de sa nièce avec Charles II d'Espagne. A noter que ce Te Deum comme celui de Charpentier, sera dirigé au niveau musical par Vincent Dumestre, qui retrouve ainsi Lully. Le chef d'orchestre avait remis au goût du jour en 2009 une de ses oeuvres "Cadmus et Hermione", une tragédie lyrique de Lully, considérée comme le premier opéra français.

- A voir aussi sur Culturebox :
- Des lycéens chantent l'opéra à Saint Denis
- Bonus festival de la Chaise-Dieu Te deum de M.A. Charpentier
- Le jeune choeur du Limousin en escapade baroque pour la Semaine Sainte