"Les Noces de Figaro" version 2014 : Mozart n'a pas pris une ride

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/05/2014 à 17H52
Un décor mobile et contemporain pour cette version moderne des Noces de Figaro.

Un décor mobile et contemporain pour cette version moderne des Noces de Figaro.

© France 3

"Le Nozze di Figaro", les noces de Figaro l'un des plus célèbres opéras de Mozart revient sur la scène de l'auditorium de Dijon dans une version entièrement modernisée. Le metteur en scène Richard Brunel a transposé l'action de nos jours dans un cabinet d'avocats. Un voyage à travers le temps réussi.

Reportage : S.Bouillot / J-L.Saintain / C.Liénard / C.Gavignet
Avec ces "Nozze di Figaro", l'opéra de Dijon referme son cercle Mozart / Da Ponte (auteur également des livrets de Cosi Fan Tutte et Don Giovanni). Adapté de l'oeuvre de Beaumarchais ("Le mariage de Figaro" - 1778), l'opéra n'a pas pris une ride. Lutte de pouvoir, abus de position dominante, les thèmes développés au 18e siècle sont toujours d'actualité si bien que le metteur en scène Richard Brunel a décidé de transposer l'histoire de nos jours. 

Une mise en scène dynamique 

L'action se déroule dans un cabinet d'avocat. Ici le comte Almaviva (Thomas Bauer) est un patron qui exerce un harcèlement sexuel sur son employée Susanna (Maria-Virginia Savastano), la fiancée de Figaro (Riccardo Novaro).
Servie par une mise en scène dynamique et des décors mobiles, "Le Nozze di Figaro" nous rappellent avant tout que Mozart sera toujours Mozart : éternel.

"Le Nozze di Figaro", mise en scène de Richard Brunel, Choeurs et orchestre de l'Opéra de Dijon sous la direction musicale de Jonathan Cohen.
Les 17, 19, 21 et 23 mai à l'auditorium de Dijon.