Les médecins de Roberto Alagna lui interdisent de chanter pour l'instant

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/09/2012 à 14H52
Roberto Alagna dans "Avant-premières" sur France 2 (9/11/2011)

Roberto Alagna dans "Avant-premières" sur France 2 (9/11/2011)

© Baltel / Sipa

La page Facebook du ténor français l'a annoncé mercredi soir : "Suite à de nouveaux examens médicaux et face à son état de faiblesse très important, les médecins de Roberto Alagna lui interdisent formellement de se produire dans les jours qui viennent. C'est donc avec un regret immense qu'il ne se rendra pas à Vienne comme il l'avait envisagé récemment."

Ce dernier rebondissement suscite forcément l'inquiétude sur la santé du chanteur, du fait des termes employés par le communiqué. Depuis plusieurs semaines, Roberto Alagna, 49 ans, souffre d'une coriace mycose laryngée, réaction allergique à un traitement antibiotique.

En attendant des nouvelles du plus célèbre ténor français, ce nouveau rebondissement met un terme définitif aux chances de voir Roberto Alagna faire ses débuts sur la scène du Staatsoper de Vienne. Samedi 1er septembre, on apprenait son forfait pour l'ensemble des quatre représentations de l'opéra de Verdi. Ce mercredi, il était question qu'il se produise pour les représentations des 10 et 13 septembre, après avoir été remplacé les 4 et 7 septembre par le ténor italien Fabio Sartori. C'est du mois ce qu'avait annoncé le Staatsoper. Jusqu'à l'annonce de mercredi soir.

Handicapé lors des Chorégies d'Orange
Fin juillet, aux Chorégies d'Orange, dont il est l'un des habitués et l'une des stars depuis des années, Roberto Alagna avait marqué des signes de faiblesse dans le redoutable "Turandot" de Puccini. Il expliquait alors avoir "subi un lourd traitement aux antibiotiques pendant plus d'un mois en raison de pose d'implants dentaires" et avoir ensuite "développé une mycose". Il précisait alors que ses cordes vocales étaient "saines" mais que la mycose les empêchait de "vibrer correctement".

Après une première représentation délicate le 28 juillet, et alors que les spéculations sur son éventuel remplacement allaient bon train, il avait finalement assuré son rôle lors de la seconde soirée, retransmise en direct sur France 3 le 31 juillet. Mais depuis, le mal qui gêne ses cordes vocales persiste à perturber sa voix et son agenda.

Attendu sur scène à Paris fin septembre
Après Vienne, Roberto Alagna est théoriquement attendu le 19 septembre à Ekaterinburg (Russie), le 29 septembre à Paris (Salle Pleyel, pour un programme Jules Massenet et... David Alagna - le frère), et enfin le 11 octobre à Bogota, avant plusieurs concerts à Covent Garden, à Londres. Il est probable que certaines de ces dates soient annulées.