Les grandes orgues de Sainte-Anne-d'Auray retrouveront bientôt leur église

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/02/2010 à 16H03
Les grandes orgues de Sainte-Anne-d'Auray retrouveront bientôt leur église

Les grandes orgues de Sainte-Anne-d'Auray retrouveront bientôt leur église

© Culturebox

Voilà trois ans que les grandes orgues  de Sainte-Anne-d'Auray dans le Morbihan sont en restauration. Il a fallu changer des pièces, en nettoyer d'autres, accorder les 2200 tuyaux. L'instrument va maintenant être rodé en février, mars et avril 2010 par des musiciens, avant de retrouver la basilique où il prend place habituellement depuis 1877. L'inauguration est prévue au mois de mai.

Il y a très peu de facteurs d'orgue en France, moins de cent. Il faut dire que le métier est très technique et compliqué. Il faut maîtriser plusieurs disciplines parmi lesquelles la forge, le travail des peaux, l'électricité, la menuiserie, la serrurerie, les plastiques, l'acoustique, et bien sûr la pratique de l'instrument sous toutes ses formes. Comme beaucoup d'autres métiers artisanaux, celui-ci risque de se perdre. Pour éviter d'oublier les savoirs transmis jusqu'ici, il existe depuis 1985 un Centre National de Formation d'Apprentis Facteurs d'orgues, à Eschau dans le Bas-Rhin.

A voir aussi sur Culturebox :
D'autres sujets sur
l'Orgue et un portrait de l'organiste Gaston Litaize

Les Orgues sur le site de C'est Pas Sorcier