"Les enfants du Levant", 130 lycéens pour un opéra-mémoire du bagne pour enfants

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/06/2014 à 17H48
Un tableau des "Enfants du Levant"

Un tableau des "Enfants du Levant"

© France3/culturebox

130 collégiens savoyards répètent depuis plus d'un an l'opéra pour enfants d'Isabelle Aboulker. "Les enfants du Levant". L'oeuvre raconte l'histoire vraie d' enfants des rues envoyés au bagne de l'île du Levant par Napoléon III, est devenue un projet éducatif encadré par des professeurs de chant et des artistes professionnels. Deux représentations seront données à Albertville les 5 et 6 juin.

Isabelle Aboulker s'est inspirée d'une histoire vraie qui remonte à l'hiver 1861. Sur ordre de Napoléon III des enfants des rues, des orphelins sont emmenés en convoi au bagne de l'Ile du Levant au large de Toulon pour y être "rééduqués".

Sur place, à l'abri des regards, ces enfants – dont les plus jeunes n’ont pas 6 ans – sont condamnés à exploiter les terres arides. 

Reportage: Claudine Longhi-Bernard, Frédéric Pasquette, Frédéric Cathelain, Jean-Jacques Picca  
La colonie pénitentiaire du Levant (colonie agricole de Sainte-Anne) créée par le comte de Pourtalès va fonctionner pendant 17 ans (1861-1878). Pendant cette période, une centaine d'enfants, soit 10 % des effectifs totaux mourront sur l'île.

Récemment, une plaque a été posée sur l'île en mémoire des victimes de cette page sombre de l'Histoire.

"Les enfants du Levant" au théâtre d'Albertville jeudi 5 et vendredi 6 juin