Léo Nucci, "Rigoletto" flamboyant aux Chorégies d'Orange

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/07/2011 à 09H53
Léo Nucci, "Rigoletto" flamboyant aux Chorégies d'Orange

Léo Nucci, "Rigoletto" flamboyant aux Chorégies d'Orange

© Culturebox

Le célèbre opéra de Verdi " Rigoletto " est à l'affiche des Chorégies d'Orange le 30 juillet et le 2 août 2011. Sur la scène du Théâtre antique, c'est le baryton Léo Nucci qui endosse le rôle Rigoletto aux côtés de Patrizia Ciofo et Vittorio Grigolo. Côté musique, c'est le chef italien Roberto Rizzi-Brignoli qui dirige l'Orchestre national de France.

Etrange parcours que celui de Léo Nucci. Fils d'un maréchal-ferrant et d'une couturière, il se destinait à une carrière de mécanicien chez Fiat. Mais Léo aimait chanter. Un jour, Mario Bigazzi, un professeur de chant passe près de chez lui et demande à rencontrer celui qui possède "cette voix divine". Le destin de Léo Nucci passe du cambouis aux scènes lyriques. Après avoir étudié le chant à Milan, il remporte en 1967 un concours en interprétant " Figaro " qui deviendra un de ses rôles fétiches. Pas autant malgré tout que "Rigoletto" que Léo Nucci a joué près de 500 fois dans sa carrière. La première fois, c'était en 1973. Trente-sept ans après, il déclare pourtant ne pas se lasser de ce personnage qu'il redécouvre à chaque fois sur scène. Le chanteur lyrique est aussi un adepte de Verdi dont il apprécie " la grande humanité ". Léo Nucci sera donc à la fête en 2013 qui sera l'année du bicentenaire de la naissance de Verdi.


A Voir aussi sur Culturebox :

- L'opéra-Nabucco-de-Verdi-en-plein-air-à-Kehl-en-Allemagne
- La-Traviata-ouvre-le-festival-d'art-lyrique-d'Aix-en-Provence
- Franck-Ferrari-chante-dans-la-Tosca-à-Bastille

- D'autres festivals d'art lyrique