Sancta Susanna de Paul Hindemith face au Suor Angelica de Puccini.
Créé en 1918 par Giacomo Puccini, Il Trittico (Le Triptyque) est une variation en trois opéras d'un acte, chacun autour du thème de la mort : une tragédie sentimentale (Il Tabarro), un épisode d'horreur (Suor Angelica) et une farce (Gianni Schicchi).

En 2012, l'Opéra de Lyon proposait trois soirées, associant chaque ouvrage du Triptyque de Puccini à un opéra plus rare, d’expression germanique, d’esthétique, de couleur et d’ambiance différentes : Il Tabarro plus Von heute auf morgen de Schoenberg ; Suor Angelica plus Sancta Susanna de Hindemith ; Gianni Schicchi plus Une tragédie florentine de Zemlinsky.

Sancta Susanna, de Paul Hindemith, à mettre en regard avec Suor Angelica, deuxième volet du Triptyque de Puccini.

Dans un couvent.
Une nuit, sœur Susanna surprend les cris de plaisir d’un couple en plein ébat près de la chapelle. Fascinée autant que révoltée, elle maudit les amants. Une de ses compagnes lui raconte alors une vieille histoire du couvent : une religieuse, surprise nue en train de caresser un Christ en croix, fut emmurée vivante...


Opéra en un acte (1922), chanté en allemand



Distribution

  • Date 15 février 2012
  • Durée 30min
  • Production Telmondis
  • Réalisation Denis Caïozzi et Chloe Perlemuter
  • Auteur Paul Hindemith
  • Metteur en scène John Fulljames
  • Orchestre Orchestre Chœurs et Maîtrise de l'Opéra de Lyon
  • Direction musicale Bernhard Kontarsky
  • Décors Johan Engels
  • Costumes Marie-Jeanne Lecca
  • Lumières Fabrice Kebour
  • Solistes Agnes Selma Weiland : Susanna Magdalena Anna Hofmann : Klementia Solistes du Nouveau Studio de l'Opéra de Lyon
A lire aussi

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !