Le très enchanteur "Songe d'une nuit d'été" de Carsen ce soir au Festival d'Aix

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/07/2015 à 16H21
Pendant les répétitions, le 30 juin 2015.

Pendant les répétitions, le 30 juin 2015.

© BORIS HORVAT / AFP

Vingt quatre ans après sa première présentation, "Le Songe d'une nuit d'été", de Benjamin Britten, mis en scène par Robert Carsen, est à nouveau offert aux festivaliers d'Aix-en Provence. Ce soir, dans la Cour de l’Archevêché.

"Le songe d'une nuit d"été", spectacle "historique" : c'est l'un des musts de cette saison du festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence. La pièce de théâtre de Shakespeare revisitée en opéra, avait fait sensation en 1991, à Aix-en-Provence, et mettait sous les projecteurs de l'opéra le travail de l'alors jeune Robert Carsen, promis à l'une des plus brillantes carrières de la mise en scène lyrique. Vingt quatre ans après, l'émerveillement est toujours le même après la générale.

Un spectacle enchanteur, né de la pièce onirique de Shakespeare, revu par Benjamin Britten. Dans une forêt près d’Athènes, il y le roi des fées Obéron, en bisbille avec son épouse, la reine Tytania, dont il est jaloux. Il y a aussi quatre jeunes aristocrates égarés dans leurs amours, un groupe d'artisans venus répéter une pièce de théâtre et un elfe, Puck, dont une potion magique créée à partir d'une fleur, sème le trouble entre tous les personnages... Sandrine Piau dans le rôle de Tytania, Lawrence Zazzo dans celui du roi Obéron, et Milton Yerolemou dans le peau de Puck.

Comme à son habitude, Robert Carsen assure à la fois la mise en scène et la lumière (avec Peter van Praet) et jouit de la complicité de Michael Levine pour les décors et les costumes.  A la baguette, Kazushi Ono.