Le Philharmonique de Besançon et les choristes d'A coeur joie pour une soirée exceptionnelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/05/2010 à 17H19
Le Philharmonique de Besançon et les choristes d'A coeur joie pour une soirée exceptionnelle

Le Philharmonique de Besançon et les choristes d'A coeur joie pour une soirée exceptionnelle

© Culturebox

Le théâtre musical de Besançon accueillait le temps d'une soirée l'Orchestre philharmonique de la ville, les choristes d'"A coeur joie" et le pianiste Philippe Cassard. Au programme des pièces, notamment, de Brahms et Dvorak.

Le mouvement "A coeur joie" est né presque par hasard en 1950. Le compositeur César Geoffray avait réuni quelques-uns de ses morceaux dans un petit livret portant ce nom, afin qu'un groupe d'enfants puisse les apprendre et participer à une émission de radio. Il y eut des demandes pour d'autres livrets, puis des groupes "A coeur joie" se sont formés et le mouvement s'est finalement étendu à plusieurs pays d'Europe, d'Afrique et au Québec. Le principe, généreux, veut que la musique soit abordable par des hommes et des femmes sans culture musicale particulière.
Aujourd'hui, "A coeur joie" est reconnu en tant qu'ONG.


A voir aussi sur Culturebox :
- "L'Orchestre d'Harmonie des Jeunes de l'Union Européenne"
- "Misa Cubana en Auvergne"
- "Songe d'une nuit d'été au Théâtre municipal de Fontainebleau"