Le Musée de l'opéra de Vichy, mémoire d'une vie culturelle très riche

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/08/2011 à 09H26
Le Musée de l'opéra de Vichy, mémoire d'une vie culturelle très riche

Le Musée de l'opéra de Vichy, mémoire d'une vie culturelle très riche

© Culturebox

Le musée de l'opéra de Vichy propose jusqu'au 16 décembre 2011, l'exposition Festival qui retrace la période allant de 1952 à 1963 pendant laquelle Vichy accueillait les plus grands noms de la scène lyrique et théâtrale.

Jusqu'au début des années 60 il y avait Vichy disputait à Paris une partie de son prestige de ville culturelle en offrant notamment aux curistes des affiches prestigieuses.
C'était une époque où l'on pouvait entendre chanter Régine Crespin, voir les ballets du Marquis de Cuevas, assister à une représentation de l'Atlantide, dirigée par Henri Tomasi , ou encore applaudir les artistes de la Comédie Française et du T.N.P.
Mais c'était là les derniers feux d'artifice d'une période désormais révolue qui avait vu débuter Béjart.

Mais cette année, l'Opéra de Vichy fête ses 110ans et rend hommage à Verdi dont l'Aïda avait fait l'ouverture des lieux en 1901.
Karine Deshayes a remplacé Régine Crespin et, clin d'oeil de l'histoire,  Gil Roman viendra présenter sa nouvelle création pour le Béjart Ballet Lausanne.

Le temps est passé mais l'exigence de qualité reste dans la cité thermale.

- A voir aussi sur Culturebox :
- La vie de Rudolf Noureev racontée à travers ses costumes à Moulins
- Nolwenn Leroy, un concert retour aux sources à l'Opéra de Vichy
- Hommage aux Ballets Russes à l'Opéra de Paris