Vous connaissez sûrement la pièce de Molière, connaissez-vous son adaptation lyrique par Charles Gounod ?

Grand amateur de Rossini et fin littéraire, Charles Gounod choisit de transposer l'esprit de Molière en musique. Il écrit au milieu de sa vie ce quatrième opéra, un opéra comique adapté du "Médecin malgré lui".

« Œuvre excellente de tout point de vue »

Hector Berlioz, compositeur contemporain de Charles Gounod

L'œuvre de Charles Gounod d'après Molière
Le compositeur français du XIXe siècle, Charles Gounod, crée l'opéra Le Médecin malgré lui le 15 janvier 1858, au Théâtre Lyrique de Paris. L'œuvre reprend les dialogues de la pièce de Molière et les passages chantés sont écrits intégralement par les librettistes. La création de ce quatrième opéra intervient une année avant celle du chef d'œuvre le plus connu de Gounod, Faust. Le Médecin malgré lui fut très peu donné mais constitue pourtant une perle du répertoire lyrique français.

Résumé de l'intrigue
Pour se venger des coups de bâton reçus de son mari Sganarelle, Martine fait croire aux valets de Géronte que ce simple fagotier est un grand médecin. Conduit chez Géronte pour guérir sa fille Lucinde atteinte d’une étrange maladie, Sganarelle se prend vite au jeu…

Nouvelle production
Cette nouvelle production au Grand Théâtre de Genève est mise en scène par le Français Laurent Pelly, metteur en scène de théâtre qui dirige également de nombreuses productions lyriques depuis les années 90. Sébastien Rouland, jeune chef d’orchestre français, dirige l'Orchestre de la Suisse Romande et des jeunes et brillants chanteurs reconnus pour leur maîtrise du chant et du jeu théâtral.

Distribution

  • Date 14 avril 2016
  • Durée 1h 52min
  • Production Ozango
  • Réalisation Isabelle Soulard
  • Auteur Jules Barbier et Michel Carré d’après la pièce de Molière
  • Compositeur Charles Gounod
  • Metteur en scène Laurent Pelly
  • Chef d'orchestre Sébastien Rouland
  • Orchestre Orchestre de la Suisse Romande
  • Compagnie Laurent Pelly et Jean-Jacques Delmotte
  • Lumière Joël Adam
  • Décors Chantal Thomas
  • Choeur Chœur du Grand Théâtre de Genève
  • Solistes Géronte : Franck Leguérinel / Lucinde : Clémence Tilquin / Léandre : Stanislas de Barbeyrac / Martine : Ahlima Mhamdi / Jacqueline : Doris Lamprecht / Sganarelle : Boris Grappe / Valère : Nicolas Carré / Lucas : José Pazos / Monsieur Robert : Romaric Braun /
A lire aussi