Le Jeune Orchestre des Lumières : creuset de partage et d'expériences

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/12/2009 à 10H46
Le Jeune Orchestre des Lumières : creuset de partage et d'expériences

Le Jeune Orchestre des Lumières : creuset de partage et d'expériences

© Culturebox

Le Jeune Orchestre des Lumières est un ensemble amateur (créé au printemps 2009) qui veut sortir la musique classique de ses carcans et permettre à de jeunes musiciens d'exercer leurs talents. Une expérience vécue comme un tremplin pour le monde professionnel : le chef d'orchestre Nicolas Nebout n'a que 22 ans.

Difficile de faire ses armes dans l'art de manier la baguette. Toutes les expériences sont donc bonnes à prendre pour ces jeunes chefs d'orchestre désireux de marcher dans les pas d'un Seiji Ozawa ou d'un Lorin Maazel et de rejoindre un jour Leonard Bernstein, Arturo Toscanini et autres monstres sacrés au Panthéon de la direction d'ensembles symphoniques. Nicolas Nebout cite, lui, Wilhelm Furtwängler (allemand) ou Carlos Kleiber (autrichien) en modèles. Au-delà des qualités techniques musicales, "le chef a une très grande responsabilité psychologique sur le groupe, et l'aspect humain est très important", explique le jeune maître. Son rêve : diriger un jour l'orchestre philharmonique de Berlin ou de Vienne. Mais le jeune homme se dit "pragmatique" et conscient des progrès qu'il lui reste à faire. Il espère pouvoir participer en 2011 au concours international de Besançon. Une compétition reconnue, remportée en 2005 par le plus jeune chef d'orchestre français Lionel Bringuier, alors âgé de 19 ans.

Le Jeune Orchestre des Lumières se produira à Grenoble, Lyon, Paris et Villeurbanne en 2010.

A voir aussi sur Culturebox :
- la vidéo Le japonais Kazuki Yamada remporte le 51ème concours des jeunes chefs d orchestre de Besançon
- la vidéo Lionel Briguier, le chef d orchestre le plus jeune du monde rencontre Hélène Grimaud