Le Festival lyrique d'Aix-en-Provence se marie pour 5 ans avec le Festival de Pékin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/02/2016 à 15H58
Le Songe d'une nuit d'été en Chine

Le Songe d'une nuit d'été en Chine

© Boris Horvat/AFP

Le Festival lyrique d'Aix-en-Provence a noué un partenariat de 5 ans avec le Beijing Music Festival, prévoyant plusieurs coproductions, dont une d'un opéra chinois, ont annoncé les deux parties mardi lors d'une conférence de presse.

Dés cette année, "Le Songe d'une nuit d'été" de Benjamin Britten, production phare du Festival d'Aix créée il y a 25 ans et redonnée l'an dernier, sera monté à Pékin dans la production mythique du canadien Robert Carsen.

En 2017, un autre opéra du compositeur britannique (1913-1976), "Written on Skin", mis en scène par Katie Mitchell en 2012 au Festival d'Aix et gros succès international depuis, voyagera à Pékin.

"Pelléas et Mélisande" est coproduite avec le festival de Pékin

La création de l'été prochain à Aix, "Pelléas et Mélisande" de Debussy est coproduite avec le festival de Pékin. En 2019 et 2020, les festivals passeront commande de deux créations, dont l'une à un compositeur chinois, dont le nom n'a pas encore été décidé.

Le "Beijing Music Festival", fondé en 1998 par le chef d'orchestre Lang Yu, donne une trentaine de représentations d'opéras, de concerts symphoniques, de comédies musicales et de jazz chaque automne. Il accueille les plus grands orchestres et donne aussi bien des opéras chinois qu'occidentaux. Il a été le premier à donner en Chine une intégrale du Ring de Wagner. Il soutient aussi par ses commandes de jeunes compositeurs chinois. "Nous avons à coeur de proposer toutes les esthétiques au public chinois", a indiqué mardi son directeur artistique Lang Yu.

Ouverture du public chinois à la musique occidentale

Il a noté l'ouverture du public chinois à la musique occidentale, dont témoignent les 50 millions d'élèves de piano dans le pays. "Nous n'avons pas besoin de 50 millions de pianistes, mais nous avons besoin de 50 millions d'amateurs de musique", a-t-il souligné.

Cet accord "exceptionnel", ne serait-ce que pas sa durée de 5 ans a été rendu possible par la facilitation de la fondation KT Wong, a indiqué le président du festival d'Aix-en-Provence Bruno Roger, rappelant que les premières approches datent d'il y a dix ans.

Le Festival d'Aix-en-Provence s'est largement développé à l'international sous la direction de Bernard Foccroulle, dont le dernier mandat vient à échéance en 2017, avec un accord signé avec l'Opéra de Bahrein en 2013 et des collaborations avec le Théâtre du Bolchoï, la Corée du Sud et Singapour.