Le Crépuscule des dieux de Wagner à l'Opéra Bastille

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/06/2011 à 14H17
Le Crépuscule des dieux de Wagner à l'Opéra Bastille

Le Crépuscule des dieux de Wagner à l'Opéra Bastille

© Culturebox

Le Crépuscule des dieux, ultime opéra de la tétralogie de Richard Wagner à l'Opéra Bastille.

Dernier volet de la tétralogie de Richard Wagner, fin du cycle du " Ring ", le Crépuscule des dieux achève l'interprétation wagnérienne du monde à travers les grands thèmes de la mythologie nordique et germanique.
Le Crépuscule des Dieux voit disparaître le héros Siegfried et s'accomplir la malédiction du nain Albérich qui s'attache à l'anneau magique qui donne son nom au cycle wagnérien.

Politique, religion, psychologie, économie et philosophie du pouvoir, la richesse et la complexité des thèmes abordés par le compositeur est infinie, presqu'autant que le nombre de versions présentées depuis la création de l'oeuvre à Bayreuth en 1876.

- A voir aussi sur Culturebox :

- Philippe-Jordan-dirige-les-noces-de-figaro-à-l'opéra-Bastille
- Macbeth-à-l'opéra-national-du-Rhin
- La-puissance-d'Evgeny-Nikitin-pour-Boris-Godounov-à-l'opéra-de-Nice