Le chef d'orchestre vedette Andris Nelsons renonce à ouvrir le festival d'opéra de Bayreuth

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/06/2016 à 15H07
Le chef d'orchestre Andris Nelsons © Jan Woitas/dpa/picture-alliance/MaxPPP

Le chef d'orchestre letton Andris Nelsons a renoncé à diriger "Parsifal" en ouverture du festival d'opéra de Bayreuth. Ce rendez-vous estival des amoureux de Wagner, où se presse le gratin politico-économique de l'Allemagne, se déroule du 25 juillet au 28 août avec la représentation de sept opéras.

Alors que l'année dernière le festival d'opéra de Bayreuth s'était ouvert sur fond de querelles entre les descendants de Wagner, l'édition 2016 connait elle aussi des difficultés. Moins d'un mois avant l'événement, le chef d'orchestre vedette de 37 ans, Andris Nelsons, "a demandé la résiliation de son contrat", "en raison d'une approche différente" de la direction de Bayreuth "sur plusieurs aspects", a annoncé ce jeudi 30 juin le porte-parole du festival bavarois, Peter Emmerich.

Andris Nelsons, qui s'apprête à prendre la direction de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig en plus de celle de l'Orchestre symphonique de Boston, devait lancer le festival de Bayreuth par une nouvelle production de "Parsifal", l'ultime opéra de Richard Wagner. Attendu le 25 juillet, et scruté comme chaque année par les aficionados du compositeur, ce Parsifal inédit doit être mis en scène par l'Allemand Uwe Eric Laufenberg. Aucun remplaçant n'a été annoncé pour l'instant.

Angela Merkel également absente du festival

Passionnée d'opéra et fidèle de Bayreuth, la chancelière Angela Merkel manquera cependant l'ouverture cette année, pour la deuxième fois en trois ans, en raison de conflits d'agenda.

Fondé en 1876 par Richard Wagner, le festival de Bayreuth est dirigé depuis l'an dernier par la petite-fille du compositeur, Katharina, et voit toute l'élite allemande gravir la "Colline verte" sur laquelle est perché le théâtre du Festspielhaus. Le festival rend chaque année à son fondateur avec de nouvelle mise en scène de ses opéras. Du 25 juillet au 28 août, sept opéras seront joués à multiple reprises dont "Tristan et Isolde", "Le Vaisseau fantôme", "Parsifal" ou encore "La Walkyrie".