Le charme slave de l'Ensemble Kouban au Festival Cantica Sacra

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/08/2011 à 10H07
Le charme slave de l'Ensemble Kouban au Festival Cantica Sacra

Le charme slave de l'Ensemble Kouban au Festival Cantica Sacra

© Culturebox

Un concert de voix cosaques à capella dans la Grotte de Lacave, il fallait oser. Les Grandes Voix Cosaques de l'Ensemble polyphonique russe Kouban étaient en effet le deuxième concert à l'affiche du 6ème Festival Cantica Sacra de Rocamadour qui se poursuit jusqu'au 21 août 2011. 

Rocamadour, c'est une cité médiévale mais c'est aussi un haut-lieu de pèlerinage, avec la présence de la Vierge Noire des sanctuaires de Rocamadour. C'est face à elle qu'il y a soixante quinze ans, dans la nuit du 22 août 1936, le compositeur de musique et pianiste Francis Poulenc se convertit et devint un des plus grands auteurs de musique sacrée. Sa première oeuvre s'intitula d'ailleurs "Litanies à la Vierge Noire". Il commença à la composer le soir même de sa conversion. Le festival a donc pour but de rendre hommage à Poulenc. Mais pour que l'événement voit le jour,  il a d'abord fallu la rencontre entre un chapelain du sanctuaire et François-Xavier Lacroux, le fondateur de l'ensemble vocal et instrumental des Arts en Ciel. C'était en 2006. Depuis, Rocamadour accueille chaque année, pendant plus d'une semaine, les amateurs de chants sacrés.

A voir aussi sur Culturebox, d'autres vidéos sur les festivals de l'été 2011