Opéra de Lille : la bonne humeur contagieuse du "Barbier de Séville" de Jean-François Sivadier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/05/2013 à 10H40
Le Barbier de Séville vu par Jean-François Sivadier

Le Barbier de Séville vu par Jean-François Sivadier

© Frédéric Iovino

L’Opéra de Lille achève sa saison avec « Le Barbier de Séville » de Rossini, mis en scène par Jean-François Sivadier. Ce classique du répertoire sera joué du 14 mai au 2 juin. Mais toutes les séances affichent complets. Pour se consoler : une retransmission en direct sur grand écran le 18 mai dans 9 villes du Nord mais aussi sur France Inter et Arte puis en différé sur France 3.

Reportage lors de la générale : Florence Mabille, Antoine Morvan, Patrick Maenhout, Vincent Dusausoy
Pour Jean-François Sivadier, ce sont presque des retrouvailles car celui qui est aujourd’hui metteur en scène, a chanté il y a fort longtemps comme choriste pour le Barbier de Séville, sous la direction d’Yves Parmentier.

Aujourd’hui, il est passé devant la scène pour rendre hommage au génie de Rossini. « Sa grande force » explique Jean-François Sivadier, c’est d’arriver à une transcendance immédiate de la joie, sans penser à fond.

Dans le Barbier, y’a pas de fond, pas de politique. La profondeur, elle est dans le vertige, dans la puissance du délire. Pour traduire ce délire, le metteur en scène avoue avoir constamment pensé à la comédie musicale, pour faire « un beau divertissement, qui n’aille pas vers la facilité mais qui garde la poésie et l’humour de Rossini ». Une magie qui « électrise et contamine les acteurs et le public dès les premières mesures ».
 
Coté musique, c’est un spécialiste du répertoire italien, le chef Antonello Allemandi, qui dirigera l'Orchestre de Picardie et des solistes comme la portugaise Eduarda Melon (Rosine) , l’américain Taylor Stayton (le Comte) et l’argentin Armando Noguera (qui joue Figaro).
 
« Le Barbier de Séville » de Gioachino Rossini - Direction Antonello Allemandi - Mise en scène Jean-François Sivadier à l’Opéra de Lille du 14 mai au 30 mai
Les 14, 16, 18, 21, 23, 26 mai et le 2 juin à 16h
Les 28 et 30 mai à 20h

Durée : 2h45 avec entracte

Séances avec audiodescription 
 
Le samedi 18 mai, de 19h30 à 20h30, retransmission  en direct sur grand écran sera donnée  place du Théâtre à Lille et dans huit autres villes : Armentières, Dunkerque, Lomme, Montreuil-sur-Mer, Saint-Omer, Valenciennes, Hazebrouck mais aussi Courtrai en Belgique.