Un opéra-bouffe de Jacques Offenbach, parfaitement grotesque, finement railleur.

C’est la grande finale du concours : « La Guerre des chefs » qui voit s’affronter deux restaurants renommés du pays.

1° Partie :
Nous sommes dans les coulisses d’un des finalistes, L’Hôtellerie de La Grande Duchesse de Gérolstein.
Dans les cuisines de l’Hôtellerie, la bonne humeur s’interrompt dès que le chef Boum apparaît. Il oblige son souffre-douleur habituel, le plongeur Fritz à rester seul en cuisine à surveiller les plats en cours  La Brigade de retour, Puck, le maître d’hôtel, annonce la venue de la propriétaire, La Grande Duchesse. Dès son entrée, elle est attirée par Fritz, ce simple plongeur au beau minois qui réveille toute sa sensualité endormie... Arrive ensuite Paul, le sommelier et fils d’un grand producteur de champagne que son père souhaite marier à la Grande Duchesse. On se rapproche du début de la grande finale et le chef Boum présente son menu. Immédiatement critiqué par Fritz que la Grande Duchesse nomme "super chef" à sa place et qui partira donc affronter la cuisine adverse pour « La Guerre des chefs ». Boum, Puck et Paul ne pensent qu’à se venger. Ce complot prend tout doucement forme quand est annoncé le retour victorieux du super chef Fritz.
 
2° Partie :
Les trois conspirateurs sont rejoints par la Grande Duchesse, outrée du manque d’intérêt de Fritz pour ses charmes. Arrivé à l’Hôtellerie, Redbul, le commercial du père de Paul, va s’ingénier à convaincre la Grande Duchesse d’épouser Paul. Pour Fritz et Wanda, c’est le jour de leurs noces. Mais leur nuit est interrompue par Boum et ses complices venus tambouriner à leur porte. L’équipe adverse ayant déposé un recours, il faut recommencer l’épreuve finale. C’est un piège car Boum a envoyé Fritz chez sa maîtresse, la Dame de Roc-à Pic, dont l’infortuné mari veut se venger. En attendant le retour de Fritz, la Grande Duchesse annonce qu’elle va enfin se marier avec Paul. Fritz rentre, tout penaud. La Grande Duchesse le rétrograde, Fritz démissionne et quitte le Palace. Et tout le monde est content !

Distribution

  • Date 27 décembre 2013
  • Durée 2h 45min
  • Genre Opéra / Classique
  • Production Jim & Jules / Koko arrose la culture / Opéra Royal de Wallonie
  • Réalisation Arnaud Lalanne
  • Compositeur Jacques Offenbach
  • Metteur en scène Stefano Mazzonis Di Pralafera
  • Chef d'orchestre Cyril Englebert
  • Orchestre Orchestre et Choeurs de l’Opéra Royal de Wallonie
  • Librettistes Henry Meilhac et Ludovic Halevy
  • Lumières Franco Marri
  • Costumes Réalisation de Jérôme Bourdin d’après une création originale de Frédéric Pineau
  • Décors Jean-Guy Lecat
  • Chef des choeurs Marcel Seminara
  • Solistes La Grande-Duchesse - Patricia Fernandez / Fritz - Sébastien Droy / Boum - Lionel Lhote / Wanda - Sophie Junker / Népomuc - Jean-Philippe Corre / Paul - Giovanni Iovino / Puck - Patrick Delcour / Redbul - Roger Joakim