La Bohème de Puccini version 68 à Toulon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/12/2011 à 17H12
Une scène de la Bohème

Une scène de la Bohème

© France3/culturebox

Les affres de la vie d'artiste, le thème est finalement universel et intemporel. Pour preuve l'idée du metteur en scène Daniel Benoin de transposer la Bohème de Puccini de l'hiver 1830 à l'hiver 68. La sublime et tragique histoire d'amour entre Rodolfo et Mimi a pour cadre le Quartier Latin dans l'année de l'insouciance et de l'espérance estudiantines. A voir à l'Opéra de Toulon les 23, 27, 29 et 31 décembre.

Daniel Bénoin est un fondateur dans l'âme

Qu'on en juge

En 1969 il fonde le Théâtre de l'Estrade à Paris puis en tant que directeur de la Comédie de Saint-Etienne, il crée l'École de la Comédie de Saint-Etienne qui obtient en 2001 le statut d'école nationale supérieure d'art dramatique.

Il est aussi à l'origine de la Convention théâtrale eurpéenne qui rassemble plus de 40 théâtres de 20 pays.

Directeur du théâtre national de Nice depuis 2002 (il a succédé à Jacques Weber), Daniel bénoin a mis en scène plusieurs opéras dont Nabucco de Verdi à Opéra National de Corée (Séoul) en 2005 et La marquise d'O de René Koering à l'Opéra de Monaco cette année

La Bohème version 68 à l'Opéra de Toulon:

Giuliano Carella Direction musicale
Daniel Benoin Mise en scène

Nuccia Focile: Mimi
Arnold Rutkowski:  Rodolfo
Anna Kasyan:  Musetta
Devid Cecconi:  Marcello
Massimiliano Gagliardo:  Schaunard
Roberto Tagliavini:  Colline
Guy Flechter:  Benoît et Alcindoro