La Bohème à l'Opéra de Vichy : Eric Vigié épure et magnifie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/09/2012 à 10H51
La Bohème est l'opéra le plus joué autour de la planète.

La Bohème est l'opéra le plus joué autour de la planète.

© France3/Culturebox

Che gelida manina ! Se la lasci riscaldar ! C'est en ces mots que Rodolfo, poète et gentleman, se propose de réchauffer les mains gelées de Mimi la couturière, lors de leur première rencontre dans La Bohème, de Puccini. Et plus d'un siècle après, c'est à l'Opéra de Vichy que Sébastien Guèze et ses complices reconstitueront une nouvelle fois le célèbre drame social, à l'occasion de deux représentations, aujourd'hui et dimanche.

Composé de quatre tableaux, cet opéra à la fois drôle et dramatique, retrace la destinée de quatre jeunes gens, tous artistes, confrontés aux difficultés de la vie de bohème dans Paris qui bascule vers un XXème siècle plein de promesses. Cette pièce, adaptée de nombreuses fois à l'opéra, mais aussi au théâtre, au cinéma et à la télévision, sera cette fois-ci dirigée par Cyril Diederich et mise en scène par Eric Vigié. 

Ce dernier a choisi d'en donner ici une version minimaliste et stylisée, plaçant ses chanteurs et comédiens dans un décor en noir et blanc, très simple. Il a ainsi cherché à faire ressortir ce qui fait selon lui la beauté de cette pièce : une histoire plutôt sommaire se teinte miraculeusement d'une grandeur sublime, magnifiée par des mélodies complexes et pures.

Et le talent de Sébastien Guèze, le jeune ténor interprétant Rodolfo, n'est surement pas étranger à la puissance émotive de cette version très épurée de La Bohème...

La Bohème à l'Opéra de Vichy

Vendredi 21 septembre - 20h

Dimanche 23 septembre - 15h

Billetterie : 04 70 30 50 30