"La Belle Hélène" d'Offenbach : 150 ans et pas une ride !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/06/2014 à 10H55
Pauline Bailleul et Anthony Veronese dans les rôles d'Hélène et de Pâris.

Pauline Bailleul et Anthony Veronese dans les rôles d'Hélène et de Pâris.

© France 3

A la rentrée, la Belle Hélène enflammera le théâtre du Gymnase à Paris. Créé en 1864 par Jacques Offenbach, cet opéra-bouffe en 3 actes reste d'une modernité extraordinaire. Et c'est une version encore rajeunie qui sera présentée au public parisien du 2 au 8 septembre prochains.

Reportage : J-L.Serra / D.Morel / O.Crouet / C.Issoulié
Le 17 décembre 1864, "La Belle Hélène" faisait une entrée triomphale au panthéon de l'opéra-bouffe. Un succès qui, en 150 ans ne s'est jamais démenti. Afin de célébrer dignement cet anniversaire, le metteur en scène Pierre-Yves Duchesne a décidé de présenter au public du Gymnase une version modernisée avec notamment des numéros de danse proches de la comédie musicale, tout en conservant l'esprit original de l'oeuvre d'Offenbach.

Une oeuvre moderne
Amour, adultère, jalousie, vengeance...L'histoire de cette "Belle Hélène", reine de Sparte, offerte par Vénus au prince troyen Pâris, déclenchant ainsi une guerre effroyable, a encore de quoi faire rêver. Ajoutez à cela une pointe d'humour, des numéros de hip hop et l'insertion de video 3D : tous les ingrédients sont là pour faire de cette Belle Hélène, le succès de la rentrée.

"La Belle Hélène" - Opéra-bouffe en trois actes de Jacques Offenbach, livret d'Henri Meilhac et Ludovic Halévy. Mise en scène Pierre-Yves Duchesne. Au théâtre du Gymnase à Paris du 2 au 8 septembre 2014.