L'orchestre d'Avignon met Mozart en prison

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/10/2012 à 12H20
Mozart s'invite en prison

Mozart s'invite en prison

© France3/Culturebox

L'Orchestre d'Avignon innove. Décidés à toucher de nouveaux publics, les 40 musiciens se sont produits récemment à la maison d'Arrêt de Tarascon, pour y interpréter le "Concerto pour flûte et harpe" de Wolfgang Amadeus Mozart. Une initiative qui semble plaire aux détenus.

Principalement orienté sur la resocialisation des prisonniers, la Maison d'Arrêt de Tarascon accueille depuis 1991 les condamnés présentant les meilleures perspectives de réinsertion. C'est pourquoi l'administration leur propose (exceptionnellement) des activités culturelles telles que ce récital. Une organisation lourde, mais qui permet aux détenus de sortir un peu du quotidien pénitentiaire. Certains découvrent même la musique classique à cette occasion.

Ces pratiques sont de plus en plus répandues dans certaines prisons françaises, qui mettent à disposition de leurs "résidents" les moyens de s'intéresser à différents secteurs artistiques tels que le théâtre ou le cirque, afin de leur permettre de s'engager plus aisément sur la voie de la réinsertion.

Et un des grands initiateurs de ce genre de pratiques fût Johnny Cash, qui enregistra même un concert live à la prison de Folsom, Californie, devant un parterre de détenus, de condamnés à perpétuité et de membres du personnel pénitentiaire.

Johnny Cash en concert à la prison de Saint-Quentin, Californie (2'24)