1923 fut une année faste pour l’opérette et la comédie musicale : 33 créations dans la capitale.
Parmi celles-ci, "L’Amour masqué" qui, à l’origine devait s’appeler " J’ai deux amants ". L’idée première de solliciter Sacha Guitry revient au compositeur anglais Yvan Carryl qui lui demande un livret d’opérette. Guitry se met au travail, mais Carryl meurt avant que le projet puisse se concrétiser. Que cela ne tienne : Sacha Guitry fait appel à son ami André Messager.

De cette collaboration donc, naît une oeuvre qui triomphe au théâtre Edouard VII dès le 13 février 1923, avec, en tête d’affiche, l’auteur du livret lui-même et son épouse d’alors, Yvonne Printemps.

Acte I

Elle a vingt ans. Elle est riche grâce à la libéralité de ses deux "protecteurs", le Baron d'Agnot et le Maharadjah, que, bien entendu, elle n’aime pas. Elle est tombée amoureuse d’un jeune inconnu dont elle a dérobé le portrait chez un photographe.
Lui a quarante ans (et même un peu plus). La photo, qui date de vingt ans, est la sienne. Prévenu par le photographe, il se rend chez Elle pour récupérer son bien. Elle croit qu’il s’agit du père du jeune homme. Lui ne la contredit pas et accepte pour son fils l’invitation à un bal masqué birman qu’elle organise le soir même.
 
Acte II

Le prétendu fils arrive au bal masqué, ainsi que le baron et le Maharadjah (ce dernier flanqué d’un interprète) et huit autres invités (quatre femmes et quatre hommes). Les deux servantes, habillées comme leur maîtresse, devront se charger du baron et du Maharadjah, tandis qu’Elle passera la nuit avec Lui.
 
Acte III

Chacun semble avoir mis la nuit à profit, notamment la seconde servante avec le Baron d'Agnot. Par contre le Maharadjah est moins crédule et c’est avec l’interprète que la première servante a passé la nuit. Lui est donc arrivé à ses fins, mais il ne sait comment avouer la supercherie. C’est une piqûre de rose qui fera découvrir la vérité. Elle ne prend pas ombrage de la différence d’âge. D’ailleurs, elle reste fidèle à ses principes, c’est-à-dire d’avoir deux amants : pour l’occasion, le père et le fils réunis en une seule personne.

Distribution

  • Date 06 mars 2012
  • Durée 2h
  • Production Bel Air Media
  • Réalisation Andy Sommer
  • Auteur Sacha Guitry
  • Compositeur André Messager
  • Metteur en scène Bernard Pisani
  • Chef d'orchestre Geoffrey Styles
  • Orchestre Orchestre National Bordeaux Aquitaine
  • Décors et costumes Frédéric Pineau
  • Lumières Jacques Chatelet
  • Solistes Brigitte Hool - Elle / Jean-Louis Pichon - Lui / Chloé Briot - 1ère servante / Eugénie Danglade - 2ème servante / Franck Cassard - L’interprète / Bernard Pisani - Le baron / Michel Vaissière - Le Maharadjah / Olivier Bekretaoui - Le maître d’hôtel / Brigitte Bonnet, Marie Bry, Colette Galtier, Wha Jin Lee - Quatres dames / Nicolas Pasquet, David Ortega, Olivier Schock, José Victoria - Quatre messieurs

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !