Jean-Claude Casadesus passe le flambeau de l'Orchestre National de Lille

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/09/2016 à 18H30
Jean-Claude Casadessus prend sa semi-retraite 

Jean-Claude Casadessus prend sa semi-retraite 

© France3/culturebox

A 80 ans, et après 40 ans d'une carrière bien remplie à la tête de l'Orchestre National de Lille, Jean-Claude Casadesus passe le flambeau. Le chef d'orchestre revient sur les temps forts de son parcours unique, qui en son temps, a bousculé bien les codes de la musique classique.

Jean-Claude Casadesus, fils de la comédienne Gisèle, revient sur les années de cette carrière exemplaire, qu'il n'a pas vu passer. Parti de rien, il a tout construit.

Avant son arrivée dans les années 70, aucune vie symphonique n'animait la région Nord-Pas-de-Calais . Avec son ensemble crée en 1975, il a dans l'idée de porter la musique dans tous les endroits où elle pouvait être reçue, avec toujours la volonté de la rendre moins élitiste. Pour lui, le plus favorisé et le plus démuni sont à égalité face à la musique. Le jeune chef d'orchestre se rend alors dans les écoles, les usines et même jusque dans les prisons. 

Pari réussi pour ce Parisien d'origine qui a su imposer son style à Lille. Aujourd'hui, 40 ans après son arrivée, l'orchestre National de Lille compte près de 200 000 auditeurs dans la région et a formé 15 000 enfants à la musique. Une fierté pour Jean-Claude Casadessus, dont le métier lui a permis d'être témoin de son temps. Et celui qui a voyagé dans le monde entier grâce à l'Orchestre, continuera à naviguer entre Paris et Lille, sa deuxième ville d'ancrage.

Reportage : France 3 Nord Pas-de-Calais : C. Massin / J. Vasco / B. Deleporte


Si Jean-Claude Casadessus quitte l'orchestre, il poursuit sa carrière comme chef indépendant. Les invitations continuent à pleuvoir du monde entier. Son carnet est plein jusqu' en 2017.

Le fringant octogénaire passera le relais à la fin du mois à son successeur : Alexandre Bloch, l'un des représentants les plus brillants de la nouvelle génération de chefs d'orchestre. A tout juste 30 ans, il prendra les rênes dès la saison prochaine. Deux concerts auront lieu les 29 et 30 septembre pour son investiture dans le bel auditorium Nouveau siècle.