Isaac Albéniz rythme le pays basque

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/09/2009 à 09H54
Isaac Albéniz rythme le pays basque

Isaac Albéniz rythme le pays basque

© Culturebox

L'académie Ravel met à l'honneur Isaac Albéniz à l'occasion du centenaire de la mort de cet artiste hispanique. Ce virtuose du piano s'est éteint sur la côte basque en 1909. Depuis, de nombreux festivals lui rendent hommage au pays basque.  

Isaac Albéniz était un authentique enfant prodige qui à quatre ans interprétait au théâtre Romea de Barcelone, une fantaisie sur "I Vespri  Siciliani - les veilles siciliennes" de Verdi.
Ayant très jeune une claire vocation de pianiste, à l'âge de six ans, sa mère l'amène à Paris où il suit des cours avec  Antoine François Marmontel. A huit ans, il jouait des concerts dans plusieurs villes catalanes, sa musique se retrouve dans les répertoires des grands interprètes, qui la choisissent comme une référence de la musique populaire andalouse pour piano. Les thèmes d'inspiration andalouse occupent une importante partie de sa production comme compositeur, en dépit de sa naissance en Catalogne. Albéniz a vécu la période fondamentale de l'Art Nouveau catalan qui s'est développée entre 1890 et 1910.
Bien qu'en musique il soit difficile de parler en Catalogne d'une école Art Nouveau proprement dite (au même sens qu'en France, par exemple, avec Claude Debussy ou Eric Satie), il est clair que les caractéristiques de la musique d' Isaac Albéniz appartiennent à ce mouvement, très orienté vers une vision populaire des arts et de la musique et une liberté de création qui rompt avec la rigidité académique.