Interview: la soprano Amel Brahim-Djelloul à la conquête de l'Opéra Garnier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/01/2013 à 16H55
Amel Brahim-Djeloull 

Amel Brahim-Djeloull 

© Baltel/Sipa

Amel Brahim-Djeloull est l'invitée du 13h de France 2. La soprano est à l'affiche de "L'enfant et les sortilèges" à l'Opéra Garnier à Paris jusqu'au 13 février 2013. La jeune franco-algérienne interprète la princesse. Un moment de bonheur pour cette artiste formée au chant lyrique au conservatoire de Paris.

Un timbre de voix riche et ensoleillé. C'est ainsi que les spécialistes de chants lyriques qualifient Amel Brahim-Djeloull. Rien de plus normal pour cette chanteuse née à Alger en 1975. Elle a déjà chanté dans les salles les plus prestigieuses du monde.

Pourtant, rien ne la prédestinait au chant lyrique car cette chanteuse à vécu un petit choc des cultures avant de faire une si belle carrière. Car comme elle aime le dire, le répertoire lyrique ne faisait pas vraiment partie de sa culture d'origine. Et pourtant, à force de passion et surtout grâce à une voix exceptionnelle, elle a réussi à s'imposer sur les scènes mondiales. 

On peut également retrouver Amel Brahim-Djelloul sur la scène de l'Opéra de Saint-Etienne où elle interprète Zanetta dansLa Princesse de Trébizonde,  au côté de l'Orchestre Pasdeloup au Théâtre du Châtelet, de l'ensemble 2E2M ou encore de l'Orchestre Divertimento.


"L'enfant et les sortilèges" à l'Opéra Garnier jusqu'au 13 février 2013