Idomeneo de Mozart, un Roi de Crète statique mais habité à l'Opéra-Comédie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/12/2014 à 17H17
Le ténor Brendan Tuohy est Idomeneo Re di Creta à l'Opéra-comédie de Montpellier

Le ténor Brendan Tuohy est Idomeneo Re di Creta à l'Opéra-comédie de Montpellier

© Culturebox

Acclamé dans Elektra il y a deux ans, le metteur en scène Jean-Yves Courrègelongue est de retour dans l’univers des tragédies grecques avec Idomeneo Re di Creta de Mozart. Un opéra en trois actes à découvrir à l'Opéra-Comédie orchestre national de Montpellier du 26 décembre 2014 au 8 janvier 2015.

Résumé :
Pour rentrer dans sa patrie, Idomeneo, Re di Creta, a fait le serment de sacrifier à la fureur de Neptune le premier être qu’il rencontrerait. Sur son passage se trouve Idamante, son propre fils… À partir du mythe grec d’Idomeneo, Mozart élabore l’un de ses chefs-d’œuvre. 

Reportage : G. Spica; J-P. Faure; S. Janneau 
Le metteur en scène Jean-Yves Courrègelongue apporte à cet opéra un souffle de modernité. Dans cette version les chanteurs sont égalemen acteurs et apportent toute leur intensité aux personnages. De quoi en faire une œuvre incontournable de cette fin d'année. Car Idomeneo Re di Creta est un chef d’œuvre. Créé par Mozart en 1781 à Munich sur un livret de Giambattista Varesco, cet opéra contient tout ce qu'il faut pour maintenir la tension dramatique à l'extrême. De puissants dilemmes moraux propres à la tragédie grecque, ici un père qui doit tuer son propre fils et une écriture orchestrale des plus sublimes.
Teaser Idomeneo, Re di Creta à Montpellier
"Idomeneo, Re di Creta" à L'opéra-Comédie de Montpellier 
du 26 décembre 2014 au 8 janvier 2015
Places de 19 à 65 euros