Flash Mob 2 : c'est la Guerre des Etoiles dans les rues de Cologne !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/10/2012 à 15H11
Les musiciens de l'orchestre symphonique de Cologne

Les musiciens de l'orchestre symphonique de Cologne

© DR

La BO de Star Wars est peut être une des plus connus de tout le patrimoine cinématographique mondial. C'est pourquoi les habitants de la ville de Köln (Cologne), en Allemagne, ne se sont pas étonnés plus que ça en voyant un trompettiste l'interpréter pour les passants. Certains lui lancent une pièce, la plupart l'observent en souriant. Pourtant, quelque chose se passe. Des musiciens, surgis de tous côtés, viennent reprendre en choeur et avec fougue cet hymne terrible et familier : c'est l'Orchestre Symphonique de Cologne, qui a organisé ce flash mob surprenant et original sur la place Ferdinand Franz Wallraf, pour le plaisir des autochtones.

Le Flash Mob. Formidable invention. Alors que vous déambulez paisiblement sur le bitume enchanteur d'une ville ravissante, charmé par le calme serein d'une rue exclusivement piétonne, voilà que l'espace public et urbain, une seconde plus tôt bouleversant de douceur, se voit sauvagement envahi par des hordes déchaînées de jeunes filles en short, visiblement sous l'influence de produits psychostimulants, qui se mettent à se déhancher convulsivement au son du dernier outrage musical de Shakira ou des Black Eyed Peas.

Agressé visuellement par tant de couleurs fluos et d'incitations à l'exil définitif sur une planète plus accueillante, vous prenez vos jambes à votre cou. Et, malgré la difficulté anatomique de cette acrobatie, vous courez, courez, courez...Pour finalement arriver, essoufflé, en plein centre de Cologne, Allemagne. Désemparé par la distance parcourue et la chaleur qui en résulte, vous jetez un regard en arrière pour vérifier une dernière fois qu'aucune adolescente chorégrapho-hystérique ne vous a poursuivi, et vous asseyez tranquillement à la terrasse d'un café de la Wallrafplatz.

Un trompettiste arrive, et joue. Douce musique, qui ne vous semble pas inconnue... Mais c'est Star Wars ! Et là, d'autres musiciens débarquent, des dizaines ! Tout l'Orchestre Symphonique de la ville !
Une autre Flash Mob ! Violons, trompettes, trombones, harpe, tymbales, cors ! Alors ça peut être agréable ? Charmant, surprenant, osé ? Éphémère et mémorable ? Apparemment oui.

Le morceau se finit, et le son du violon qui s'éteint lentement est comme un doux soleil se couchant sur la plaine de votre foi en l'humanité, restaurée...