"Finta Giardiniera" : un bijou à l'Opéra de Lille, ce soir sur Culturebox

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/03/2014 à 15H06
La Finta Giardiniera 

La Finta Giardiniera 

© Opéra de Lille

Mozart n’avait que 18 ans quand il a composé "La Finta Giardiniera" ("La fausse jardinière"). Mais dans cette oeuvre où virevoltent les jeux de l’amour et de la séduction, pointe déjà le Mozart de la maturité. A Lille jusqu’au 30 mars où le public récompense cette belle production par une ovation... et sur Culturebox mardi 25 mars. Direction musicale : Emmanuelle Haïm.

Reportage : Axelle Beraud, Bruno Livertoux et Bertrand Deleporte 

Mozart entre brouette et bottes en caoutchouc, il fallait oser ! Mais pourquoi pas puisqu’il s’agit de jardinage... de celui qui cultive les sentiments diffus, confus, bondissant, virevoltants de l’amour qu’il faut savoir entretenir. C’est aussi le récit tortueux de la séduction, de la badinerie mais finalement… de la solitude que Mozart a mis en musique.

On peut essayer de comprendre l’argument de cet opéra. Bon courage ! Il n’est pas des plus simples. "Une histoire de fous, on n’y comprend rien !" commente Emmanuelle Haïm qui assure la direction musicale de cet opéra dont la mise en scène est signée David Lescot que l’on retrouve après le succès du Rake’s Progress en 2012.

Une Finta Giardiniera avec brouette et bottes en caoutchouc © France 3

Fraîche et joyeuse, la réalisation l’est aussi par l’âge des interprètes. La jeune génération internationale de l’opéra. La jeune soprano Erin Morley, qui incarne l'aristocrate déguisée en jardinière, enchante avec sa voix adorable et son talent de comédienne. 

"La Finta Giardiniera" à l'Opéra de Lille
Réservation : 03 28 38 40 50
Six représentations du 17 au 30 mars, à 19h30. De 5 à 67 euros
Mardi 25 mars (19h30), CultureBox retransmettra l’opéra en direct
Dimanche 30 mars (16h), les parents pourront laisser leurs petits (4-12 ans) à l’atelier "400 coups" (0820 48 9000)
Les 9 et 11 avril, représentations à l’Opéra de Dijon 

 

Les jeux de l'amour et de la séduction © France 3

Distribution :
Opera buffa en trois actes de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) créé en 1775, sur un livret attribué à Giuseppe Petrosellini.
Direction musicale Emmanuelle Haïm
Mise en scène David Lescot
Avec
Don Anchise, Podestà Carlo Allemano
Sandrina Erin Morley
Comte Belfiore Enea Scala
Arminda Marie-Adeline Henry
Ramiro Marie-Claude Chappuis
Serpetta Maria-Virginia Savastano
Roberto (Nardo) Nikolay Borchev
Le Concert d’Astrée  

La jeune soprano Erin Morley est un véritable rossignol

La jeune soprano Erin Morley est un véritable rossignol

© Opéra de Lille