Feuilleton : l’opéra de Nice fait sa rentrée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/09/2014 à 15H36
Opéra de Nice Côte d'Azur

Opéra de Nice Côte d'Azur

© MOIRENC CAMILLE / HEMIS.FR

A l’aube de la saison 2014/2015, les équipes de l’Opéra Nice Côte d’Azur font leur rentrée. Après une courte période de repos, artistes musiciens, choristes, danseurs, techniciens, régisseurs sans oublier les artistes des ateliers de la Diacosmie sont à pied d’œuvre pour proposer une programmation chorégraphique, symphonique et lyrique, riche et variée.

Une série réalisée par J. Pozzi, H. Nicolas, P. Hubert et N. Brancato

Episode 1 : dans les coulisses de l'orchestre philharmonique
Après un mois de vacances, les musiciens de l'orchestre philharmonique de Nice se retrouvent pour travailler un morceau de choix : le requiem de Verdi. Alors que Philippe Auguin, directeur musical de l'Orchestre Philharmonique de Nice, dirige cette première répétition, on retrouve dans une autre salle de la Diacosmie, les choeurs de l'opéra qui préparent de leur côté l'oeuvre du compositeur. Un travail isolé avant d'unir les instruments aux voix. 
Concert philharmonique du 19 au 20 septembre 2014
Soprano : Barbara Hendricks
Direction musicale : Philippe Auguin
- Hector Berlioz "Le carnaval romain", opus 9
- Hercto Berlioz "Herminie, cantate pour soprano et orchestre
- Hector Berlioz "Symphonie fantastique", opus 14, épisode de la vie d'un artiste


Episode 2 : filage de "La veuve joyeuse" de Franz Lehar
Sur la scène de l’opéra, se déroule le filage de « La veuve joyeuse » de l’autrichien Franz Lehar. Une opérette en trois actes mise en scène par Serge Manguette et jouée dans le cadre du 13e festival d’opérette de Nice les 12 au 14 septembre. Pour ce premier spectacle de la saison c’est une course contre la montre pour les équipes de l’opéra. Elles ne disposent que de neuf jours pour monter le spectacle.
Le festival de l’opérette de Nice est un rendez-vous musical proposé par la ville de Nice en association avec le conseil général des Alpes-Maritimes. Il propose chaque année au mois de septembre, une programmation éclectique et rigoureuse à découvrir sur la scène de l'opéra de Nice.
Episode 3 : le choeur des enfants
Salomé Cohen est une nouvelle recrue de la formation. Elle participe à son premier cours. Au programme, une fable de La Fontaine mise en musique par Offenbach.
Créé en 1980, le chœur d’enfants de l’Opéra de Nice est un ensemble vocal mixte composé d’une quarantaine de jeunes âgés de 8 à 16 ans. Le niveau d’exigence de la formation est le même que pour les adultes car les jeunes chanteurs font partie intégrante de la programmation lyrique et symphonique de l’Opéra de Nice.       

Les jeunes chanteurs du chœur de Nice seront présents sur la scène de l’opéra les 12, 14, 16 et 18 novembre 2014 dans "Turandot", un opéra en trois actes et cinq tableaux de Giacomo Puccini. 

Episode 4 : les costumières de l'opéra
Les ateliers couture de la Diacosmie sont déjà mobilisés pour le prochain opéra. Dans deux mois, les artistes seront sur scène. La costumière et les quatorze couturières sont en pleine création. Cent six costumes chinois, tous sur mesure, doivent être réalisés. Croquis, prises de mesures, choix des tissus et recherche des matières, l’ampleur du travail est énorme. Sans compter certaines problématiques à régler lorsqu’un costume doit être porté par deux artistes à la corpulence bien différente. Si les chanteurs et danseurs brillent par leur prestation, les couturières de l’opéra, elles, sont des artistes de l’ombre. Preuve en est, lorsque le rideau tombe, une partie de ces œuvres est entreposée dans une réserve car protégée au titre du patrimoine. Quant aux autres, elles seront vendues ou prêtées pour un autre spectacle. 
 

Les ateliers de la Diacosmie seront ouverts aux visiteurs ce samedi 20 septembre à l’occasion des Journées du patrimoine.