Un des lamento de Barbara Strozzi prend vie avec la mezzo-soprano Anna Reinhold et du luthiste Thomas Dunford.

Dans le cadre du Festival de Sablé, les deux artistes font revivre le riche répertoire de Barbara Strozzi, première femme compositrice professionnelle de l’histoire de la musique. En ouverture de ce récital baroque se fait entendre "L'Eraclito amoroso", un lamento qui parle d'une trahison amoureuse.

Un lamento est un chant qui exprime la plainte. Voici les paroles originales de ce lamento italien, dans lesquelles une femme trompée choisit les pleurs comme "seule nourriture" :

" Udite amanti la cagione, oh Dio!
Ch'a lagrimar mi porta:
Nell’adorato e bello idolo mio,
Che si fido credei, la fede è morta.

Vaghezza ho sol di piangere,
Mi pasco sol di lagrime,
Il duolo è mia delizia
E son miei gioie i gemiti.

Ogni martire aggradami,
Ogni dolor dilettami,
I singulti mi sanano,
I sospir mi consolano.

Ma se la fede negami
Quell’ incostante e perfido,
Almen fede serbatemi
Sino alla morte, O lagrime!

Ogni tristezza assalgami,
Ogni cordoglio eternisi,
Tanto ogni male affligami
Che m’uccida e sotterrimi. "


Afin de bien appréhender la signification des plaintes émises par le lamento, voici une traduction tirée du disque "Arie, Cantate e Lamenti" paru aux éditions Classic Produktion Osnabrück :

" Écoutez, amants, la raison, O Dieu ! 
Qui me pousse à pleurer : 
La confiance que je portais 
en mon bel amour tant adoré 
Est morte.

Pleurer est mon seul passe-temps 
Les larmes sont ma seule nourriture 
Et la douleur, mon seul plaisir, 
Et mes joies ne sont que soupirs. 
Tout martyre me plaît 
Toute douleur me divertit, 
Me soigne 
Les soupirs me consolent. 

Mais sa fidélité mon inconstante et perfide amie 
Dénigre la force de mon amour 
Du moins servez-moi fidèlement 
Jusqu’à la mort ! 
O larmes 
Que la tristesse m’assaille. 

Que la douleur soit éternelle 
Que le mal m’afflige 
Qu’elle me tue et m’enterre."


Retrouvez le concert entier intitulé "Labirinto d'amore" :


Labirinto d'amore au Festival de Sablé

Distribution

  • Date 25 août 2016
  • Durée 6min
  • Production CLC Productions
A lire aussi