Festival de Menton: une nouvelle génération de solistes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/08/2009 à 16H06
Festival de Menton: une nouvelle génération de solistes

Festival de Menton: une nouvelle génération de solistes

© Culturebox

Toutes les fins d'après-midi, sur le coup de 18 heures, le Festival de musique de Menton propose d'écouter la nouvelle génération de solistes. La soprano Elena Golomeova accompagnée de la pianiste Mélodie Peyrègne, toutes deux issues des classes du Conservatoire de Nice ont ainsi conquis les festivaliers.

Le festival de musique de Menton est né d'un désir... celui d'André André Böröcz de retrouver une sensation perçue un jour d'août 1949. Il venait de découvrir la ville de Menton quand, par hasard, il entendit un morceau de violon. Le mélomane n'a jamais oublié l'émotion ressentie alors et n'a eu de cesse de tenter de la retrouver et de partager avec ses contemporains le moment de grâce qu'il avait vécu. André Böröcz n'est plus, mais depuis 60 ans son rêve persiste... Ce rêve a un nom, il s'appelle le festival de musique de Menton.