Festival de la Chaise-Dieu 2012 : hommages à Debussy et musique sacrée au menu

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/08/2012 à 12H26
Katia et Marielle Labèque le 18 mai 2009 à Munich

Katia et Marielle Labèque le 18 mai 2009 à Munich

© Mueller / Babirad / Sipa

Jusqu'au 2 septembre, le 46e Festival de la Chaise-Dieu au Puy-en-Velay (Haute-Loire), propose quelque 40 concerts. Claude Debussy, né un 22 août 1862, il y a 150 ans, est à l'honneur.

Différentes oeuvres de Debussy sont au menu : "Iberia" (23 et 24 août dans le cadre de belles soirées espagnoles en perspective), Nocturnes, suite de "Pelleas et Mélisande" et "Prélude à l'après-midi d'un faune" (24) par l'Orchestre national de Lille, douze préludes par le pianiste Alexandre Tharaud (29), "La Mer" par l'Orchestre philharmonique royal des Flandres (30), extraits du "Martyre de Saint-Sébastien" par l'Orchestre de Lorraine" (28), "Les Angélus" (31 août)...

Outre Debussy, la Chaise-Dieu 2012 a également programmé ses compatriotes Poulenc, Ravel, Fauré et Chabrier.

Le festival n'en continue pas moins à présenter des chefs-d'oeuvre de la musique sacrée, dans le somptueux décor de l'Abbatiale Saint-Robert : des Cantates de Bach (23 août), Haendel (l'oratorio "Theodora" le 25), Mendelssohn ("Elias" le 29) ou la Messe en si mineur de Bach (27 et 28).

En guise d'ouverture, mercredi 22 août, la Simphonie du Marais, dirigée par Hugo Reyne, devait jouer le "Te Deum" de Marc-Antoine Charpentier, le "Motet de la Paix" de Jean-Baptiste Lully, le "Te Deum" de Michel-Richard Delalande, et six Motets de Guillaume Bouzignac.

Reportage France 3 Clermont-Ferrand : L. Pelletier, E. Brot-Monnier, D. Salmon, G. Malfray

Un festival de grandes formations
La quarantaine de concerts au programme de l'édition 2012 doit être assurée par près de 1.500 artistes. La Chaise-Dieu demeure fidèle à sa tradition d'inviter de nombreuses formations à grand effectif : Orchestres nationaux de Lyon, Lille, Lorraine, Orchestre du Festival de Gstaad, Brussels Philharmonic, Philharmonique royal des Flandres, Les Siècles, Capella Amsterdam...

Des récitals (Maria et Katia Labèque le 25 août pour un programme Ravel et Bernstein, Alexandre Tharaud le 29 comme on l'a dit plus haut), de la musique de chambre (le violoniste Nemanja Radulovic le 28 août...) ou des concerts a cappella (Stile Antico, Mikrokosmos...) sont programmés à l'auditorium Cziffra et dans d'autres lieux chargés d'histoire : églises, auditorium et Théâtre du Puy-en-Velay, églises d'Ambert et de Chamalières-sur-Loire, basilique de Brioude ou collégiale de Saint-Paulien...

Le Festival de la Chaise-Dieu espère la venue de 25 000 spectateurs. Il mise, pour cela, sur son atout phare : l'accessibilité, grâce à son large éventail tarifaire (des places de 8 à 80 euros, et des tarifs de dernière minute), ainsi qu'à de nombreux concerts gratuits, présentations de concerts, et diverses actions pédagogiques.

Festival de la Chaise-Dieu
22 août - 2 septembre 2012
Toutes les infos pour réserver ici


Interview de Jean-Michel Mathé, directeur artistique du festival (28 juin 2012), par le Transfo (site d'art et culture en Auvergne)

Dans les coulisses du festival (reportage du site de Haute-Loire L'Eveil.fr, 21 août 2012)