Les 35 ans du festival d'Ambronay : des concerts à suivre sur Culturebox

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/09/2014 à 17H16
Le festival d'Ambronay fête ses 35 ans

Le festival d'Ambronay fête ses 35 ans

© Bertrand Pichène

Pour sa 35e édition et la première de Daniel Bizeray à la baguette, le festival d'Ambronay qui a débuté vendredi dans l'Ain, se place sous le signe des "Célébrations" jusqu'au 5 octobre. Plusieurs concerts à suivre en direct sur Culturebox.

Comme l'an dernier, c'est à Leonardo Garcia Alarcon que revient l'honneur d'ouvrir le festival à l'Abbatiale. Après quatre ans de résidence à Ambronay, il y entame une cinquième année comme artiste associé. Au programme, une création mêlant madrigaux de la Renaissance et mélodies traditionnelles calabraises, "Amore Siciliano", à voir sur Culturebox.

Une "histoire d'amour et de mort qui ressemble à un opéra" selon Daniel Bizeray, passé par les opéras de Rennes, Rouen et Saint-Etienne et la Fondation Royaumont avant de prendre les rênes du centre culturel d'Ambronay l'an dernier en remplacement d'Alain Brunet.

Les coups de coeur du dimanche

Les concerts se succèderont ces quatre prochains week-ends dans l'Ain, à l'Abbatiale et sous le chapiteau d'Ambronay, mais aussi à Brou, Pérouges et Saint-Maurice de Gourdans, ainsi qu'à l'auditorium de Lyon où Garcia Alarcon dirigera le requiem de Mozart les 2 et 3 octobre.

Chaque vendredi soir, place aux découvertes, comme le chef israélien Itay Jedlin qui interprétera à l'Abbatiale, le 19 septembre, la Passion selon saint Jean de Bach, à voir sur Culturebox.

Les samedis, le public d'Ambronay a rendez-vous avec les "papes du baroque", dixit M. Bizeray, comme Jordi Savall (26 septembre), William Christie (4 octobre) ou l'étoile montante Sébastien Daucé, qui donnera samedi "La Peste de Milan" et le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, à voir sur Culturebox.

Les dimanches marqueront le jour des coups de coeur des organisateurs, tel le contre-ténor argentin Franco Fagioli pour un "feu d'artifice vocal" autour de Haendel et Porpora le 14 septembre, à voir sur Culturebox avec une interview de Franco Fagioli.

Soirée tango, jeune public et concert-boeuf

Ambronay, haut lieu du baroque, sait jouer pour le jeune public, avec "Le Rêve d'Ariane" le 14 septembre, en forme de "quatuor à cordes raconté aux enfants" à travers des oeuvres de Haydn, Mozart, Ravel, ou le "B.A-BA du Baroque" des Esprits Animaux le 5 octobre.

Sous le chapiteau, le festival s'ouvre aussi à d'autres genres. Le 13 septembre, carte blanche est donnée au bandonéoniste William Sabatier pour une soirée tango avec Diego Flores. Le 28 septembre, les percussionnistes du Quatuor Beat mixeront Igor Stravinsky à Goran Bregovic.

Les différents publics pourront se croiser le samedi soir autour d'un bar-cabaret où des artistes se produiront gratuitement le temps d'un "concert-boeuf".

Enfin, le 4 octobre se produiront les quatre premiers jeunes ensembles recrutés dans le cadre du projet "Eeemerging". Ce programme de formation sur trois ans, co-organisé par Ambronay avec six autres centres de musique ancienne en Europe et les productions Ozango à Strasbourg, est destiné à faire émerger les "stars de demain".

Festival d'Ambronay
Du 12 septembre au 5 octobre