"Faust" à l’Opéra des Landes, création majeure du festival lyrique de Soustons

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/07/2016 à 15H54
Affiche de "Faust", spectacle de L'Opéra des Landes, à partir du 21 juillet 2016  

Affiche de "Faust", spectacle de L'Opéra des Landes, à partir du 21 juillet 2016  

© Opéra des Landes

L’Opéra des Landes présentera à partir du 21 juillet une nouvelle version de "Faust" de Charles Gounod. La création phare de la 15e édition du festival d’art lyrique de Soustons.

Reportage France 3 Aquitaine : P. Pannier / D. Roussel Sax / . France 3 Aquitaine

Un opéra pour tous  

Depuis ses débuts, en 2001, le festival d’art lyrique de Soustons (Landes)  produit une œuvre en intégralité. Cette année, c’est "Faust" de Charles Gounot qui est à l’honneur pour 4 représentations (21, 23, 25 et 27 juillet). "Un opéra moins joué que Don Juan, La flûte enchantée ou Carmen" reconnaît Olivier Tousis, son metteur en scène. "Mais, malgré tout, ca reste une œuvre très célèbre. Et surtout, le mythe de la jeunesse parle à tous les publics, de toutes les époques".   

Les dernières répétitions de "Faust" avant la première le 21 juillet 

Les dernières répétitions de "Faust" avant la première le 21 juillet 

© Myriam Gaudin
Et justement, l’objectif du festival est de démocratiser l’opéra, l’amener hors des lieux de représentation officiels. Depuis 15 ans, Olivier Tousis, le fondateur de l’Opéra des Landes, et son équipe travaillent dans ce sens. Et ça marche ! Chaque année, Soustons, 7000 habitants, plonge dans cet univers lyrique.

Une programmation diversifiée

Le public trouve une programmation hétéroclite, des œuvres du répertoire classique et moderne. Le festival propose ses propres créations mais pas seulement. Il invite aussi des compagnies. Cette année, Opér’Azul, un ensemble du Lot-et-Garonne, a joué pour le coup d’envoi du festival "Le Barbier de Séville". Le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux a donné un concert le 15 juillet et le 22, le Chœur de Chambre de Monte-Carlo devrait faire vibrer le festival.

Un tremplin pour les jeunes chanteurs français

Créatif, ouvert à tous, le festival est également un tremplin pour les jeunes chanteurs français. "On est tous des artistes à faire carrière dans des théâtres en France et à l’étranger, explique Philippe Forget, directeur musical de l’Opéra des Landes. La différence, ici, c’est qu’on nous demande de fabriquer un opéra. On n’assemble pas seulement nos compétences, on va aussi réfléchir ensemble".