"En avant peuple de Russie" extrait d'Alexandre Nevski de Prokofiev

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/03/2010 à 14H44
"En avant peuple de Russie" extrait d'Alexandre Nevski de Prokofiev

"En avant peuple de Russie" extrait d'Alexandre Nevski de Prokofiev

© Culturebox

900 choristes accompagnés de l'Orchestre Symphonique de Montbéliard ont interprété Alexandre Nevski de Prokofiev à l'Axone de Montbéliard le 28mars 2010 dont le célèbre chant "En avant peuple de Russie".

Quand Eisentstein refléchit à  Alexandre Nevski, héros russe qui s'opposa aux chevaliers teutoniques au XII ieme siécle, il fait appel à Prokofiev pour la partition et à Meyerhold  ( le directeur du théâtre de Moscou), pour le livret. On est alors en 36/37 et la montée de l'Allemagne nazie inquiète Staline qui vient de commencer à purger l'armée rouge qui s'en trouve ainsi décapitée.
Le " petit père des peuples " pense déjà à un pacte avec Hitler. Il est conforté dans cette attitude par Munich et surtout l'anti-soviétisme du français Daladier et de l'anglais Chamberlain. Il n'autorise donc pas la diffusion du film d'Eisenstein et par conséquent celle de l'oeuvre de Prokofiev.
Meyerhold sera executé ( le fait qu'il soit juif le condamnait par avance). En 1941 après l'invasion de l'Allemagne,  Staline autorisa la projection du film et la sortie de l'opéra considéré alors comme un élément du patriotisme russe face à l'envahisseur allemand comme au XII ieme siécle. "  En avant peuple de Russie " deviendra donc un chant patriotique et il sera diffusé durant toute la guerre dans les villes de Russie pour stimuler " l'esprit de résistance russe " illustrant ainsi la doxa de Staline "  " l'histoire ne peut s'interpréter qu'à la lumière de la nécessité politique  moment ".

Albert Ziri


A voir aussi sur Culturebox:
->les vidéos consacrées à Alexandre Nevski