Emmanuelle Cordoliani fait de Peer Gynt un "spectacle total" à l'opéra de Dijon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/03/2014 à 10H50
 "Peer Gynt" à l'opéra de Dijon

 "Peer Gynt" à l'opéra de Dijon

© DR/Culturebox

C'est une oeuvre entre opéra et théâtre. Et c'est ce qui a attiré Emmanuelle Cordoliani. Elle revisite Peer Gynt, un drame poétique du norvégien Henrik Ibsen, à découvrir à l'opéra de Dijon du 10 au 12 mars 2014.

L’histoire
Peer Gynt est avant tout l’histoire d’un anti-héros, paré de tous les vices, fuyant dans le vaste monde tout devoir, tout engagement et toute réalité. De l’antre du légendaire roi des montagnes peuplées de trolls et de démon aux portes du Paradis où il accompagne sa mère, d’un Maroc de légende au désert égyptien, sa vie est une longue succession de bonnes fortunes et de brutales déchéances. Tour à tour fanfaron, violeur, vagabond, marchand d’esclaves hypocrite, sauvage parmi les singes, prophète et Empereur des fous à l’asile du Caire, il finit par retourner au pays où Solveig éprise et fidèle, l’attend en secret. Dans ses bras, il trouvera la mort et la consolation : « Ton voyage est fini, Peer, lui dit-elle, tu as enfin compris le sens de la vie, c’est ici chez toi… »

Reportage : M. Picoche, D. Rabeisen, C. Zappala
 Le nouveau théâtre norvégien
Jouée pour la première fois à Oslo en 1876, la pièce d’Henrik Ibsen reçoit un accueil triomphal. La pièce est novatrice, mais ce qui la rend définitivement populaire c’est la musique du compositeur Edvar Grieg. Cette composition lui fit connaitre la gloire. Il est pourtant rare de l’entendre dans son intégralité. Et c’est justement ce que propose Emmanuelle Cordoliani accompagnée de l’Orchestre Dijon Bourgogne, dirigé par Gergely Madaras. 

"Peer Gynt" à l'Opéra de Dijon 
Place du Théâtre 
21000 Dijon - Tel. 03 80 48 82 82
Tarif : de 5 à 75 euros.