Des oiseaux et des hommes dans Awatsihu, Piccolo opéra

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/11/2009 à 16H02
Des oiseaux et des hommes dans Awatsihu, Piccolo opéra

Des oiseaux et des hommes dans Awatsihu, Piccolo opéra

© Culturebox

Awatsihu  ou "Comment les oiseaux trouvent leurs chants", c'est le titre énigmatique de la nouvelle production des Solistes de Lyon-Bernard Tétu, présentée les 12 et 13 novembre 2009 à Bron.

Sur scène : cinq chanteuses, à la fois comédiennes et marionnettistes, accompagnées par un clarinettiste. Ce Piccolo opéra que Philippe Forget a composé pour les adultes comme pour le jeune public s'inspire d'un conte amazonien où l'on apprend comment les oiseaux des forêts vierges "ont trouvé leurs chants". Les artistes leur donnent vie en manipulant des objets issus de la collection d'Amazonie du futur  Musée des Confluences de Lyon.

Les Choeurs et Solistes de Bernard Tétu sortent à nouveau des sentiers battus. L'ensemble installé à Lyon depuis près de trente ans se veut volontiers généraliste même s'il s'est un peu spécialisé dans le répertoire du XIXème siècle au gré de ses 29 disques.

"Awatsihu" est à découvrir le 19 novembre 2009 à la Rampe à Echirolles (Isère), le 11 décembre à La Celle-Saint-Cloud (Yvelines), les 17 et 18 décembre à Rillieux-la-Pape (Rhône) et le 18 mars 2010 à Magny-les-Hameaux (Yvelines).