Décès de la soprano centenaire Licia Albanese

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/08/2014 à 09H18
La soprano américaine Licia Albanese à New York en octobre 2010

La soprano américaine Licia Albanese à New York en octobre 2010

© McMullan CO / SIPA

La soprano américaine d'origine italienne Licia Albanese, star du Metropolitan Opera de New York pendant un quart de siècle, est décédée chez elle à Manhattan à l'âge de 105 ans, a annoncé sa famille lundi.

Vénérée mondialement, cette spécialiste de Puccini, réputée notamment pour son incarnation de Cio-Cio-San dans "Madame Butterfly", avait chanté 427 fois au Met en 26 ans, dans 16 opéras, interprétant 17 personnages entre 1940 et 1966. Elle y avait incarné notamment 87 fois la Violetta de la "Traviata" de Verdi,  record inégalé à ce jour.
Licia Albanese, "Un bel di vedremo", Madame Butterfly de Puccini, au Metropolitan Opera de New York, 1953
 
Née en 1909 à Bari, en Italie, Licia Albanese, réputée pour sa voix mais aussi pour l'intensité émotionnelle qu'elle mettait dans ses rôles, avait commencé sa carrière dans les années 1930, et, après des débuts en Italie, en France et en Angleterre, elle avait émigré aux Etats-Unis.
 
Sur la scène du Met dès 1940
 
Après des débuts en Italie en 1934, celle que le New York Times désigne comme une "soprano exaltée" chante pour la première fois au Met en février 1940 le rôle de Cio-Cio-San. A la même époque, elle chante aussi  pour le San Francisco Opera.
 
Devenue rapidement une vedette internationale, elle chante avec les plus grands chanteurs d'opéra de sa génération, dont Jan Peerce et Ezio Pinza.

Elle ne se considérait toutefois pas comme une diva. "Une diva, moi ? Haha. Je n'ai jamais été une diva. Il n'y a que Dieu qui fait les divas. Vous pouvez dire simplement que je suis une chanteuse ordinaire très expressive", déclarait-elle en 2004 au San Francisco Chronicle

"Chantez avec votre coeur"

Au même journal, elle confiait que malgré ses nombreuses interprétations de Cio-Cio San, elle n'était jamais tombée dans la routine : "Je changeais à chaque représentation." Pour faire une longue carrière, la soprano, qui venait alors d'avoir 95 ans, conseillait : "N'en faites pas trop. N'insistez pas quand ce n'est pas dans votre timbre. Laissez venir naturellement et chantez avec votre coeur."
 
Mariée au banquier d'affaires Joseph Gimma, la soprano avait fondée en 1974 la  Fondation Licia Albanese-Puccini pour aider les jeunes chanteurs, et avait été décorée en 1995 de la médaille d'honneur nationale des Arts par le président Bill Clinton.