Parce que nos villes regorgent de regards exilés à apaiser, parce que le cirque, art de l’obstination à l’extrême, gagne à poursuivre ses incursions sur de nouveaux territoires, parce que réunir auteur, compositeur, metteur en scène, acrobates, chanteurs, musiciens, nous donne l’audace d’avancer...

Nous choisissons de forger l’utopie de Daral Shaga à plusieurs voix. Opéra, arts du cirque et théâtre-cinéma sont nos langages pour refléter la violence des maladies de l’exil, du passage de frontière et de la perte d’identité, avec, à coeur, la volonté de donner une véritable place à l’acte circassien.
Cinq acrobates, trois chanteurs et trois musiciens forment ainsi le choeur-rumeur des immigrés, de ceux qui n’ont pas de place dans le monde moderne, ceux à qui on ne prête jamais la voix. Feria Musica, Laurent Gaudé, Kris Defoort, Fabrice Murgia et l’ensemble Silbersee s’inspirent des lambeaux de vie laissés à Melilla, Tijuana, Lampedusa, pour dessiner la figure d’un dieu des immigrés et entrevoir la possibilité de passer d’une rive à l’autre sans rien laisser derrière soi.

Distribution

  • Date 06 décembre 2014
  • Durée 1h 7min
  • Production Ozango
  • Metteur en scène Fabrice Murgia
  • Direction artistique Philippe de Coen
  • Conception, scénographie Philippe de Coen, Bruno Renson
  • Musique Kris Defoort
  • Livret Laurent Gaudé
  • Acrobates Anke Bucher, Renata do Val, Mark Pieklo, André Rosenfeld, Sznelwar, Laura Smith
  • Solistes et choeur Silbersee (ex-VOCAAL LAB) / Michaela Riener (mezzosoprano), Maciej Straburzynski (basse & contre-ténor), Tiemo Wang (baryton)
  • Musiciens Fabian Fiorini (piano), Lode Vercampt (violoncelle), Jean-Philippe Poncin (clarinettes)