Concours de jeunes chefs d'orchestre : regards sur les huitièmes de finale

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/09/2011 à 11H32
Concours de jeunes chefs d'orchestre : regards sur les huitièmes de finale

Concours de jeunes chefs d'orchestre : regards sur les huitièmes de finale

© Culturebox

Comme chaque année depuis 1951, Le festival international de Besançon propose son concours de jeunes chefs d'orchestre. La 52ème édition se tient du 17 au 23 septembre 2011. Devenu incontournable dans le milieu musical, il est depuis plusieurs années dominés par les chefs d'origine asiatique. La preuve lors des huitièmes de finale qui comptaient 4 participants venus d'Asie sur les 10 encore en lice. Parmi eux, le japonais Yuki Tanaka.

Pour se rendre compte de la place et du rayonnement du concours de Besançon, il suffit de regarder le parcours du lauréat 2009, Kazuki Yamada. A l'époque son expérience était limitée mais son talent lui, était éclatant. Résultat : deux mois seulement après le concours, il a dirigé l'Orchestre de Paris. En découvrant sa prestation, les musiciens de l'Orchestre de la Suisse romande ont souhaité l'avoir comme chef invité de la saison. A en croire David Oliveira, le directeur du festival, une trentaine d'orchestres du monde entier se sont manifestés pour être partenaire du concours 2011, tout en s'engageant à recruter le lauréat. Ce qui pour un chef représente 3 ans d'engagements. On comprend donc mieux la motivation qui anime les participants qui sont eux aussi, de plus en plus nombreux à vouloir participer à ce concours.

- A voir aussi sur Culturebox :
- Zahia-Ziouani-une-chef-d'orchestre-entre-Paris-et-Alger
- l'orchestre-national-des-pays-de-la-loire-fête-ses-40-ans
- L'orchestre-de-Caen-et-Vahan-Mardirossian-5-le-concert