Le Requiem de Giuseppe Verdi avec double-choeur, orchestre et quatuor de solistes embrase les Chorégies d'Orange !

Le Requiem de Verdi est une messe qui respecte parfaitement la liturgie catholique, mais sa grande expressivité musicale le rapproche presque de l'opéra. Il est dirigé ici par le jeune chef de l'Orchestre du Capitole de Toulouse, Tugan Sokhiev, dans les arènes du Théâtre antique d'Orange.

Le Requiem de Verdi
Une pièce sacrée et un chef d'œuvre lyrique, le Requiem de Verdi est brillant, contrasté et éclatant, à l'image de son Dies Irae (extrait ci-dessous). Créée par Guiseppe Verdi alors âgé de 61 ans, pour double-chœur et orchestre en 1874, cette messe devait représenter l'aboutissement de sa carrière musicale. Compositeur politisé et très sensible à l'unité de son pays, il écrit cette partition à la mémoire d'Alessandro Manzoni, mort un an plus tôt, qui s'était engagé pour l'unité italienne. L'origine première de la partition reste, en outre, la mort de Gioachino Rossini, maître de l'opéra italien au début du siècle auquel Verdi voulait rendre hommage. L'œuvre est une liturgie pour les morts, dans la pure tradition catholique, mais sa structure, son expressivité et ses contrastes la rapprochent de l'opéra. 

Un opéra en robe d'ecclésiastique !

Hans Von Bülow, chef d'orchestre allemand présent à la Première.

Une production aux Chorégies d'Orange
Le Requiem de Donizetti est donné aux Chorégies d'Orange, dans les arènes du Théâtre antique, sous la direction du directeur artistique de l'Orchestre national du Capitole de Toulouse, Tugan Sokhiev, également directeur musical et chef principal du Théâtre Bolshoi à Moscou. Il est accompagné de son orchestre, du Chœur de l’Orfeón Donostiarra et d'un quatuor de solistes. 

Extrait - Dies Irae, Requiem de Verdi
Le Requiem de Verdi aux Chorégies d'Orange dirigé par Tugan Sokhiev Le Requiem de Verdi aux Chorégies d'Orange dirigé par Tugan Sokhiev

Distribution

  • Date 27 juillet 2016
  • Durée 1h 35min
  • Compositeur Giuseppe Verdi
  • Chef d'orchestre Tugan Sokhiev
  • Orchestre Orchestre National du Capitole de Toulouse
  • Choeur Chœur de l’Orfeón Donostiarra
  • Solistes Erika Grimaldi : soprano / Ekaterina Gubanova : mezzo-soprano / Joseph Calleja : ténor / Vitalij Kowaljow : basse /

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !