Grandiose, puissante, l'oeuvre phare et controversée de Carl Orff est l'une des cantates les plus interprétées au monde

Cantate scénique en un prologue et trois parties pour soprano, ténor (ou contre-ténor), baryton, chœur d’enfants, chœur mixte et orchestre, "Carmina Burana" fut composée par le pédagogue musical allemand Carl Orff (1895 - 1982) sur des poèmes estudiantins médiévaux (XIIe-XIIIe siècles).

Ces textes furent retrouvés dans le monastère des Benediktbeuern en Bavière et publiés en 1847 ; le caractère satirique et érotique retint l’attention du compositeur Carl Orff qui les trouvait en accord avec le style « néo-païen » qu’il voulait fonder et qui convenait aux nazis au pouvoir en Allemagne depuis 1933. Composée en 1936-37, créée à Francfort-sur-le-Main le 8 juin 1937, cette cantate qui valut à son auteur d’être considéré par les nazis comme leur compositeur officiel, n’a rien de commun avec les musiques médiévales de ces chansons découvertes depuis. Pas de continuité dramatique dans cette cantate quelque peu fourre-tout : un hommage à la déesse Fortuna avant une exaltation du printemps, puis une méditation sur les aléas de l’existence suivie d’une chanson à la gloire du « cygne rôti » piquetée de plaisanteries anticléricales pour enfin célébrer l’amour ; un brillant final achève cette œuvre populaire en dépit de ses origines sulfureuses.

Philippe Gut

Distribution

  • Date 17 juillet 2014
  • Durée 1h 10min
  • Production Morgane
  • Chef d'orchestre Fayçal Karoui
  • Orchestre Orchestre National Bordeaux-Aquitaine
  • Solistes Julia Bauer - soprano / Max-Emanuel Cencic - contre-ténor / Armando Noguera - baryton
  • Choeur Chœur de l’Orfeón Pamploné / Maîtrises des Bouches-du-Rhône et de l’Opéra Grand Avignon
A lire aussi