Chopin version métal et folk aux ateliers de transcription de la Folle Journée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/01/2010 à 09H57
Chopin version métal et folk aux ateliers de transcription de la Folle Journée

Chopin version métal et folk aux ateliers de transcription de la Folle Journée

© Culturebox

Dans le cadre de La Folle journée de Nantes (du 27 au 31 janvier 2010), des ateliers de transcription sont proposés à de jeunes musiciens amateurs issus de différents quartiers. En compagnie de Jean-Frédéric Neuberger, ils ont travaillé sur des oeuvres de Chopin avant de les retranscrire dans leur style respectif. Le 26 janvier 2010, ils se produiront en concert à Nantes au Pôle étudiant.

Chaque année, La Folle Journée est centrée sur un compositeur majeur de l'histoire de la musique. C'est donc Chopin qui est au coeur de cette 16ème édition. A l'origine de cette aventure, il y a un  passionné de musiques actuelles et ancien musicien rock, René Martin . Un homme qui rêvait de créer des passerelles entre Radiohead et Stravinski, U2 et Beethoven. Il y a 4 ans, il décide de lancer des ateliers de transcription pour faire découvrir un autre répertoire musical à de jeunes musiciens. En 2007, ils ont pu travailler des oeuvres de Dvorak, Bartok, Debussy, Ravel, Tchaïkovski puis en 2008, celles de Schubert. Quant au pianiste virtuose Jean-Frédéric Neuberger (qui a déjà collaboré aux ateliers en 2008), il est à peine plus âgé que les participants aux ateliers. René Martin l'a choisi parce qu'il écoute de la variété, de Stevie Wonder à Bénabar. "C'est un univers qui m'est familier" dit-il "je le mets aussi à profit dans mes propres compositions". De quoi bluffer les jeunes musiciens et leur montrer que derrière l'apparence sage d'un pianiste classique se cache un coeur de rocker...Mais le contraire est également vrai !

A voir aussi sur Culturebox

La rencontre du rock et du classique
et la Folle Journée 2009