"C'est pas classique" réunit les orchestres de Nice et de Cannes pour un concert gratuit

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/11/2009 à 12H57
"C'est pas classique" réunit les orchestres de Nice et de Cannes pour un concert gratuit

"C'est pas classique" réunit les orchestres de Nice et de Cannes pour un concert gratuit

© Culturebox

Trois jours de concerts gratuits : c'est ce qu'offre chaque début de novembre le festival "C'est pas classique" dans les salles de l'Acropolis, à Nice. Cette année, parmi les concerts proposés du 6 au 8 novembre pour la 5ème édition, un rendez-vous exceptionnel qui a réuni l'orchestre régional Provence Alpes Côte d'Azur et le Philharmonique de Nice. Ils ont joué ensemble sous la baguette de Philippe Bender, qui dirige les deux formations depuis la rentrée.

Au total, ce sont 100 concerts et 50 000 places gratuites qui sont disponibles durant les trois jours de "C'est pas classique". En misant sur le tout gratuit, les deux organisateurs, le Conseil Général et la ville de Nice, ont voulu donner une chance à la musique classique de s'ouvrir sur de nouveaux publics. Le spectateur rentre ainsi sans réservation dans la salles de concert pour découvrir ici un récital, là de la musique de chambre, ou une séance d'initiation aux pratiques musicales. A noter que depuis cette année, en marge du festival In au Palais Acropolis, un "off" était organisé avec des concerts dans les rues de la ville. Hormis la gratuité totale, l'évènement et sa volonté de démocratiser la musique classique n'est pas sans rappeler La Folle Journée organisée à Nantes depuis 1995 où des concerts (payants), n'excédant pas les 45 minutes, sont proposés dès 9h00 du matin.