D’après le roman d’Herman Melville, "Billy Budd, marin".
L’action se passe à bord du HMS Indomptable pendant la guerre entre le Royaume-Uni et la France révolutionnaire de l’été 1797. Le navire s'achemine seul au large des côtes françaises, pour rejoindre la flotte de la Méditerranée.
La particularité de cet opéra, quasiment unique, est d’être chantée uniquement par des voix d'hommes.

Opéra en deux actes
Livret d'Edward Morgan Forster et d'Eric Crozier
D’après le roman d’Herman Melville, "Billy Budd, marin".
Création à Londres, Covent Garden, le 1er décembre 1951

Le capitaine Edward Fairfax Vere se souvient... C'était en 1797, l'Angleterre était en guerre contre la France. Le capitaine commandait alors L'Indomptable...

Acte I
 
Les hommes d'équipage briquent le pont de L'Indomptable. Un jeune novice heurte accidentellement le maître d'équipage. Il est condamné à être fouetté. Après l'arraisonnement d'un navire marchand, Les Droits de l'homme, trois nouvelles recrues enrôlées de force sont présentées au maître d'armes, John Claggart. Parmi eux, Billy Budd, gabier de misaine, qui force la sympathie de tous. Beau et fort, il n'a qu'un seul défaut : sous le coup d'une émotion, il bégaie. Ses adieux à son ancien navire sont mal interprétés par les officiers qui y voient le signe d'une intention révolutionnaire, un salut aux droits de l'homme promulgués par la Révolution Française qu'ils combattent. Claggart ordonne à Squeak, son agent, d'épier Billy et de le compromettre autant que possible. Les vieux marins Donald et Dansker expliquent aux nouvelles recrues que chacun, tôt ou tard, aura son lot de punitions, justifiées ou non. Ils les mettent en garde contre Claggart et font l'éloge du capitaine Vere, admiré pour son courage et sa bonté. Les officiers s'attendent à devoir engager le combat d'un instant à l'autre et redoutent les risques de mutinerie. Vere calme leurs inquiétudes au sujet de Billy, toujours soupçonné de sympathies révolutionnaires. Billy surprend Squeak en train de fouiller sa couchette. Une bagarre s'ensuit. Claggart jure d'en finir avec ce garçon, incarnation détestée de la beauté et de la bonté. Il contraint le novice à l'inciter à se mutiner. Mais Billy ne tombe pas dans le piège. Dansker met en garde Billy contre la haine de Claggart mais il refuse de le croire.
 
Acte II
 
Un navire ennemi est signalé et les hommes d'équipage se préparent à la bataille. Mais le vent tombe et la poursuite est abandonnée. Claggart renouvelle son accusation contre Billy. Sous l'emprise de l'émotion, Billy se met à nouveau à bégayer et frappe violemment Claggart, qui s'effondre, mort. Un tribunal improvisé juge Billy. L'innocence du marin est évidente. Vere sait que le geste du jeune homme est une manifestation de la justice divine mais le règlement exige qu'il soit condamné à mort. Billy pense à la mort sans amertume. L'équipage est prêt à se mutiner pour le sauver mais il refuse. Avant d'être exécuté, Billy bénit le capitaine. Les hommes reprennent les dernières paroles de Billy dans un grondement menaçant. Les officiers rétablissent l'ordre en dispersant l'équipage.
 
Epilogue
 
Longtemps après, dans sa vieillesse, le capitaine ne parvient pas à oublier Billy. Il aurait pu le sauver... En acceptant sa bénédiction, il trouvera peut-être la paix.

Distribution

  • Date 08 juin 2010
  • Durée 2h 40min
  • Production FRA
  • Réalisation François Roussillon
  • Auteur Herman Melville
  • Metteur en scène Michael Grandage
  • Chorégraphe Tom Roden
  • Chef d'orchestre Sir Mark Elder
  • Orchestre London Philharmonic Orchestra
  • Décors et costumes Christopher Oram
  • Lumière Paule Constable
  • Solistes John Mark Ainsley - Captain Vere / Jacques Imbrailo - Billy Budd / Phillip Ens - Claggart / Iain Paterson - Mr Redburn / Matthew Rose - Mr Flint / Darren Jeffery - Lieutenant Ratcliffe / Alasdair Elliott - Red Whiskers / John Moore - Donald / Jeremy White - Dansker / Colin Judson - Squeak / Mosley Evans - Bosun Richard
A lire aussi

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !